mis à jour le

Un nez artificiel pour flairer les septicémies

Washington (District of Columbia) - Les bactéries puent et c'est parfois bien utile. Car des chercheurs ont mis au point un "nez" artificiel capable de diagnostiquer à l'odeur les germes responsables d'infections sanguines beaucoup plus rapidement que les tests classiques, ce qui pourrait sauver de nombreuses vies.

Présenté dimanche lors d'une conférence de l'American Chemical Society, ce système de détection se présente sous la forme d'un flacon pas plus gros que la main, rempli d'un mélang...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo