mis à jour le

Bouali Kouadri hospitalisé

L'homme de lettres et professeur de linguistique, Kouadri Bouali est hospitalisé à Chlef depuis une semaine. Il souffre de problèmes respiratoires aigus qui ont nécessité son admission à l'hôpital en préfabriqué Les Frères Khatib . Terrassé par des douleurs atroces, le patient est mis sous oxygène en permanence et son état est stationnaire. Des proches et amis ou de simples citoyens se sont rendus à son chevet, lui apportant soutien et réconfort moral en ces moments difficiles. Il faut rappeler que Kouadri Bouali (70 ans) a formé une génération d'intellectuels et de cadres, dont le célèbre écrivain Yasmina Khadra. Il était son prof de français à l'Ecole des cadets de la révolution de Koléa, et c'est lui, dit-on, qui l'a motivé et orienté vers l'écriture, connaissant ses aptitudes et sa passion pour la littérature. D'ailleurs, lors de son déplacement à l'université de Chlef en avril 2012,Yasmina Khadra n'a pas manqué de rendre visite à son maître, chez lui, dans sa modeste habitation en préfabriqué, à Haï Nasr, dans la périphérie de la ville de Chlef. Kouadri Bouali a également exercé en qualité de professeur de français à l'université Hassiba Ben Bouali de Chlef, et dans d'autres établissements. Parmi ses ½uvres, figure une analyse littéraire de trois romans d'Assia Djebar, à savoir L'amour, la fantasia ; Ombre Sultane et La femme sans sépulture. Il a collaboré, en outre, à des quotidiens nationaux et  contribué par ses interventions publiques et dans les médias à faire connaître le riche passé historique de la région du Chéliff. La rédaction d'El Watan lui souhaite un prompt rétablissement afin qu'il puisse reprendre rapidement ses activités.