mis à jour le

Rolls Royce invitée

Le ministre de l'Industrie, des PME et de la Promotion de l'investissement, Cherif Rahmani, a exprimé hier le souhait de voir la firme britannique Rolls Roys délocaliser vers l'Algérie une partie de sa chaîne de production. «Nous voulons que Rolls Roys puisse délocaliser vers le marché algérien une partie de sa chaîne industrielle», a déclaré M. Rahmani à des journalistes à l'issue d'une audience qu'il a accordée à Lord Richard Risby, représentant du Premier ministre britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie. «C'est une opération que nous comptons réaliser d'une manière graduelle et pragmatique», a indiqué le ministre. Lors des entretiens, Lord Risby a fait part à M. Rahmani de la disponibilité de la firme britannique Rolls Roys d'assurer la fourniture à la compagnie Air Algérie de moteurs et de pièces de rechange destinés aux avions Airbus. Par ailleurs, les deux responsables se sont mis d'accord de promouvoir l'enseignement de la langue anglaise au profit des opérateurs économiques algériens. «Pour nous, la manière de se rapprocher entre les deux économies est la maîtrise de l'anglais. Nous avons donc décidé de consacrer une partie des moyens de l'Algérie pour financer la formation de nos jeunes hommes et femmes d'affaires sur les pratiques de cette langue», a déclaré M. Rahmani.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Algérie

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

AFP

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

AFP

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France