mis à jour le

7èmes Jeux de la Francophonie : Une cérémonie d'ouverture riche en couleur

C'est parti pour les jeux de Francophonie 2013 à Nice en France. La cérémonie d'ouverture a été présidée par le président français François Holland. Il avait à ses côtés ses paires du Sénégal (Maky SALL), de la Côte d'Ivoire (Alassane D. Ouattara), du Liban (Michel Sleiman) et du Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf.

C'est une cérémonie qui fut vraiment riche en couleur. Lors d'une précédente conférence de presse, le député maire de Nice, Christian Estrosi, président du comité d'organisation avait promis « un évènement spécial ». Pour le moins que l'on puisse dire, c'est que son pari est gagné. La Place Massena était noir de monde en cet après midi de samedi 7 septembre. Chacun voulant assister au spectacle de son et de lumière qui était proposé par les organisateurs. Pendant trois heures d'horloge, les 60 000 personnes de la place Massena ont assisté à une cérémonie haut de gamme et bien pensée. L'arrivée du président Holland lance les hostilités. Après un bain de foule, il s'installe à coté de ses invités que sont les présidents de la Côte d' Ivoire, du Sénégal et du Liban. Alors, pouvait débuter la cérémonie. Ce fut d'abord le défilé des différentes délégations sous la houlette du maître de cérémonie. On retiendra que la plus forte délégation à ces jeux est celle de la Côte d'Ivoire avec 131 personnes (sans encadreurs et officiels) et la plus faible est celle de la République de St Lucie avec seulement 4 personnes. C'est de bonne guerre car la Côte d'Ivoire devait impressionner car elle doit abriter les prochains jeux en 2017 et elle l'a fait.

Magique système fait le show

Tous les intervenants (trois) ont fait l'apologie de la francophonie. Le député maire de Nice, le secrétaire général de la francophonie et le président Holland ont fait l'éloge de la francophonie. Un espace à préserver et ces jeux sont faits pour raffermir les liens entre jeunes d'une « même famille » la famille francophone. A l'issu de ces interventions place à l'hymne des jeux. Ensuite place aux serments. D'abord celui des participants aux jeux, ensuite celui des juges et des officiels. La marseillaise est venu ouvrir le bal des pyrotechniques (feu d'artifice) et du spectacle. Le clou de la cérémonie a été marqué par la prestation du groupe magique Système. Asalfo et ses camarades ont fait danser le tout massena à travers le titre phare qui les a fait connaitre : Premier Gaou. Le lead vocal a ensuite invité les uns et les autres à Abidjan en 2017 pour les 8èmes jeux de la francophonie. Le président Alassane Ouattara n'a pas résister à la tentation de monter sur scène pour danser avec les artistes.

C'est donc parti pour ces 7es jeux de la francophonie. Les Etalons ont disputé leur premier match hier dimanche contre les lionceaux de Cameroun. Sans trembler les garçons de Sidi Napon ont battu les colosses camerounais par 1-0. Prochain match demain mardi face aux lionceaux de l'atlas du Maroc. Les marocains avaient perdu face aux camerounais vendredi dernier sur le même score de 1-0. C'est dire que les Etalons n'ont besoin que d'un nul pour se qualifier pour les 1/2 finales.

Ibrahim BAYILI à Nice

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

francophonie

Sommet de la Francophonie

Madagascar chasse les pauvres avant le sommet de la Francophonie

Madagascar chasse les pauvres avant le sommet de la Francophonie

AFP

JO-2016

JO-2016

AFP

TV5Monde, l'image de la France et de la francophonie

TV5Monde, l'image de la France et de la francophonie

cérémonie

AFP

Kenya: amnistie sur l'ivoire avant une grande cérémonie de crémation

Kenya: amnistie sur l'ivoire avant une grande cérémonie de crémation

AFP

Kenya: cérémonie interreligieuse

Kenya: cérémonie interreligieuse

AFP

Le président zambien s'évanouit au cours d'une cérémonie

Le président zambien s'évanouit au cours d'une cérémonie