mis à jour le

Le triomphe de l'union

Le 14 octobre 2012, les Etalons jouaient leur qualification pour la CAN 2013 face à la République Centrafricaine. Dans le temps additionnel, Paul Put et ses poulains n'avaient toujours pas composté leur ticket. Mais le public ne s'est pas désuni et a plutôt continué à pousser le Onze national burkinabè à garder le cap pour le succès. Au bout du bout des arrêts de jeu décomptés par l'arbitre, une tête gagnante d'Alain Sibiri Traoré viendra propulser les Etalons en Afrique du Sud. C'est le début d'une (...) - Editorial

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre