mis à jour le

Appel

Le président du Front du changement (FC), Abdelmadjid Menasra, a appelé à saisir l'opportunité de la prochaine élection présidentielle pour la création «d'un consensus démocratique national qui rassemblera tous les Algériens autour de l'idée de la construction de l'avenir». «Nous avons actuellement un grand besoin de la ''création'' d'un consensus démocratique national et de parrains de ce consensus», a souligné Abdelmadjid Menasra dans un discours prononcé à la clôture, hier à Boumerdès, de l'université d'été de son parti, en insistant sur le fait que «l'on en a assez des divergences et des dépassements». Le leader du FC a expliqué l'intérêt de son parti pour l'idée du «consensus national» par un souci «de conjurer de nombreux dangers exogènes et endogènes guettant le pays». Aussi, il a estimé nécessaire «l'ouverture d'un dialogue politique et social autour de la présidentielle impliquant toutes les parties actives de la société», afin, a-t-il affirmé, «de ne pas hypothéquer l'avenir du  pays et de le construire en toute transparence». Dans cet ordre d'idées, Abdelmadjid Menasra a appelé le gouvernement à trouver des «solutions adaptées» aux problèmes sociaux dans un souci de «garantir une bonne rentrée sociale», et pour que les «préparatifs de la prochaine présidentielle soient exempts de tensions sociales». «La corruption, la pauvreté, l'ignorance et l'arbitraire sont actuellement les seuls et vrais ennemis des Algériens», a-t-il estimé. Dans les recommandations lues à la clôture des travaux, l'intelligentsia a été invitée à s'impliquer davantage dans le débat politique afin de faciliter le changement démocratique. Quatre jours durant, les participants à cette université d'été ont abordé divers thèmes politiques liés essentiellement aux changements démocratiques dans le monde arabo-musulman, ainsi qu'aux questions politiques et sociales du pays.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

appel

AFP

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

AFP

Kenya: les syndicalistes médicaux libérés avant leur appel

Kenya: les syndicalistes médicaux libérés avant leur appel

AFP

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel