mis à jour le

Académie d’Alger Ouest : Des enseignants protestent devant le ministère de l’éducation

Une soixantaine d'enseignants relevant des trois paliers du secteur de l'éducation nationale, et relevant de l'académie Alger Ouest, ont observé, ce dimanche, un sit-in qui a duré plusieurs heures devant le Ministère de tutelle. Ces protestataires, pour rappel, ont déjà une année d'exercice dans le domaine de l'enseignement. Même s'ils ont eu le concours de recrutement l'année passée, la fonction publique, refuse, attestent t-ils, leur titularisation sans aucun motif valable. Lors de cette rentrée, ils ont été même interdits de signer le PV de reprise. « Holà aux règlements de comptes », scandaient les protestataires qui affirment qu'ils ont déjà constitué trois comités pour mieux s'organiser. « On ne fait plus confiance à personne. On doit toujours être présents dans les différents établissements pour éviter qu'ils nous accusent d'abandon de poste », dira l'un des protestataires. Ils vont constituer un dossier qui sera envoyé au tribunal administratif pour faire valoir leurs droits. Pour Abdellatif Baba Ahmed, Ministre de l'éducation nationale, il s'agit là d'un dossier qui est en phase finale d'étude entre la Direction de l'Education d'Alger Ouest et la fonction publique. « La solution définitive concernant ce dossier sera trouvée au début même de cette rentrée scolaire. On ne peut situer maintenant la part de responsabilité administrative, mais ce que je peux vous assurer est que toute solution trouvée ne sera pas au dépend de l'enseignant », a-t-il rassuré. Selon le ministre : « la même situation est enregistrée dans la wilaya d'El Oued, le dossier est aussi en phase finale d'étude pour trouver une issue au début de cette rentrée scolaire. Pour éviter ce genre de situation, nous avons nous même donné instruction, cette année, pour qu'aucun enseignant ne soit engagé pour enseigner sans l'aval de la fonction publique. En tout cas, je pense que l'enseignant, n'est y pour rien. Il s'agit du principe du droit acquis et l'administration même si elle s'est trompée, elle peut toujours se rattraper et trouver une solution à moindre préjudice ». Notons qu'au total, ils sont au nombre de 104 enseignants relevant de l'académie d'Alger Ouest qui sont concernés par cette situation.  

enseignants

AFP

Congo: les enseignants observent trois journées "université morte"

Congo: les enseignants observent trois journées "université morte"

AFP

Niger: 7 millions d'euros payés par an

Niger: 7 millions d'euros payés par an

AFP

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés