mis à jour le

Syrie: pour Macky Sall, "la France n'est pas seule"

Le président sénégalais Macky Sall a affirmé, samedi à Nice, que la France "n'était pas seule" sur le dossier syrien, assurant que "d'ici à la semaine prochaine, les choses allaient changer" avec le rapport des experts des Nations unies.

"La France n'est pas seule (...) ce qui se passe en Syrie nous le condamnons de la façon la plus forte (...) Nous condamnons très fermement l'usage des armes (chimiques) mais nous avons besoin du support de l'ONU (...) Attendons des éléments d'évidence pour donner suite. Nous pensons même que d'ici à la semaine prochaine les choses vont changer", a déclaré à la presse le président Sall, en référénce au rapport des experts de l'ONU sur l'attaque chimique du 21 août près de Damas.

M. Sall s'exprimait à  l'issue d'un entretien avec le président François Hollande, en marge de la cérémonie d'ouverture des 7e jeux de la Francophonie.

"Je crois, a-t-il poursuivi, que le président Hollande savait très bien en allant au G20 que les lignes n'allaient pas encore bouger mais ce qui fera bouger les lignes,  je pense, ce sera la conclusion du rapport des inspecteurs de l'ONU, d'ici la semaine prochaine certainement".

France

AFP

Gabon: l'opposant Jean Ping empêché de prendre un vol vers la France

Gabon: l'opposant Jean Ping empêché de prendre un vol vers la France

AFP

Gabon: un ancien bras droit d'Ali Bongo poursuivi en France pour "corruption"

Gabon: un ancien bras droit d'Ali Bongo poursuivi en France pour "corruption"

AFP

Libye: la France fait pression pour des élections au printemps

Libye: la France fait pression pour des élections au printemps