mis à jour le

MILUTIN SREDOJEVIC ALIAS

«Malheur au vaincu comme on dit. Mais, nous serons du côté du vainqueur. Si nous reproduisons la qualité de notre dernière rencontre face à l'Angola, nous disposons des atouts pour nous imposer. Je sais que le profil des joueurs sénégalais est impressionnant, au regard de celui des nôtres. Pourtant, si on observe leurs résultats, lors des cinq journées précédentes, ils n'ont certes pas perdu, mais n'ont remporté que deux matches et ont été obligés de partager les points, à trois reprises. Nous jouons à l'extérieur mais, les Sénégalais sont dans la même situation, puisque la partie se joue au Maroc. Nous sommes donc un peu dans la même situation. L'ambiance sera probablement moins chaude qu'elle ne l'aurait été à Dakar. Cela n'a, en réalité, pas d'importance, dans la mesure où nous n'avons pas d'autre possibilité que de remporter la victoire. Nous n'avons pas d'autre choix».