mis à jour le

Mali : avec Oumar Tatam Ly, IBK marque sa volonté de rupture

En nommant Oumar Tatam Ly, conseiller spécial du gouverneur de la BCEAO, comme Premier ministre, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) entend marquer sa volonté de rupture avec la gouvernance de ses prédécesseurs, Alpha Oumar Konaré (AOK) et Amadou Toumani Touré (ATT).

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Mali

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

AFP

Le Mali presse l'ONU de soutenir la force anti-jihadistes du Sahel

Le Mali presse l'ONU de soutenir la force anti-jihadistes du Sahel

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

marque

AFP

Africains d'Europe: Mahrez refait parler de lui, 'Aubame' marque encore

Africains d'Europe: Mahrez refait parler de lui, 'Aubame' marque encore

AFP

CAN:  Aubameyang marque mais fête gâchée pour le Gabon

CAN: Aubameyang marque mais fête gâchée pour le Gabon

AFP

Burundi: la radiation d'Iteka marque un "point de non-retour"

Burundi: la radiation d'Iteka marque un "point de non-retour"