mis à jour le

Situation alarmante dans les établissements

C'est un tableau noir que brossent les élus locaux sur la situation des établissements scolaires dans leurs localités. Convoqués jeudi dernier par le wali de Bouira, à l'occasion de la tenue du conseil de wilaya, pour préparer de la rentrée scolaire, les élus ont fait savoir au premier responsable que la situation des établissements scolaires dans leurs communes respectives est alarmante : absence de cantines, manque de moyens de transport, problème d'équipements pédagogiques, écoles menaçant ruine... Le P/APC de la commune de Bir Ghbalou, à l'ouest de Bouira, a soulevé un autre problème lié à «l'insécurité qui règne dans le CEM de la ville». Selon lui, «cela fait des années que l'APC a recommandé la construction d'un mur de clôture, mais aucune suite n'a été donnée par les responsables de la DE». Le maire de Kadiria a, quant à lui, soulevé le cas de la dégradation d'un établissement scolaire ouvert il y a plusieurs années. «L'établissement en question est dans un état pitoyable. Depuis son ouverture en 1986, aucune opération de réfection n'a eu lieu à ce jour», dénonce-t-il. D'autres élus, à savoir le maire de Lakhdaria et le représentant du P/APC de Haïzer, ont soulevé l'inexistence des équipements pédagogiques dans certains établissements et de la restauration. Les intervenants ont également dénoncé l'attitude de la commission de l'éducation de l'APW, qui, selon eux, n'a pas respecté ses engagements vis-à vis des doléances émises par les élus locaux. La rentrée scolaire dans certaines communes de la wilaya sera sans aucun doute compromise en raison d'insuffisances. Dans certaines localités, à l'image de Taghzout, le représentant du maire a soumis au wali «le refus des parents d'élèves quant à l'inauguration du nouveau CEM, réceptionné avec des lacunes». L'autre constat amer émis par les élus au wali est le volet des réfections des écoles dégradées. Ni le wali ni le directeur d'éducation n'ont apporté des précisions sur ce cas, encore moins sur l'enveloppe dégagée à cet effet. Le wali de Bouira a, dans son intervention, signifié aux responsables de la direction de l'éducation, de veiller à ce que tous les établissements scolaires réceptionnés cette année soient livrés avec toutes les commodités nécessaires, y compris les salles de sport. Il a demandé notamment au DLEP présent d'achever toutes les structures éducatives avant la fin du mois courant. Notons que la wilaya de Bouira compte 720 établissements scolaires, dont 533 écoles primaires, 120 CEM et 49 lycées répartis sur les 45 communes.                             

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Bouira

Neila Latrous

Des citoyens ferment la RN 05

Des citoyens ferment la RN 05

La rédaction

Bouira : attaques de singes contre un village

Bouira : attaques de singes contre un village

Leila Assam - Lemag

Algérie: Une caserne de l'armée à Bouira attaquée au "hebheb"

Algérie: Une caserne de l'armée à Bouira attaquée au "hebheb"