mis à jour le

Déficit en enseignants de maths et de physique

Au premier jour de la reprise du service par les enseignants, on pouvait remarquer au niveau des établissements des groupes d'élèves exclus du système de l'éducation faire le pied de grue dans l'espoir de se voir accorder une autre chance. Mais pour l'heure, il s'agit, pour les responsables du secteur, de s'assurer une dernière fois que toutes les conditions sont réunies pour une rentrée scolaire sans incident. Cependant, les fausses notes seront cette année aussi au rendez-vous en raison de l'insuffisance des salles de classe dans plusieurs établissements. Aussi, comme pour la précédente rentrée, les services compétents de l'académie ont pris des mesures palliatives pour diminuer la surcharge en transformant des dortoirs en salles de classe et en réquisitionnant des annexes. Des mesures qui restent insuffisantes puisque des laboratoires et des amphithéâtres seront détournés de leur vocation première et serviront à dispenser les cours comme c'est le cas au lycée Kouidri de Khemis Miliana. C'est dire que les conditions d'une bonne scolarité ne sont pas tout à fait réunies en dépit de la volonté des gens du secteur pour y remédier. Dans ce sillage, signalons la réception de deux lycées. Celui de Aïn Soltane (sud-est du chef-lieu de wilaya de Aïn Defla) qui ouvrira ses portes dimanche prochain alors que celui de Bourached (sud-ouest) sera fonctionnel avant la fin de l'année en cours, selon la même source. En dépit de ces bémols, la direction de l'éducation affiche un certain optimisme, arguant du fait que la priorité est de garantir une place pédagogique pour chaque élève inscrit. Sur le plan de l'encadrement, les mêmes responsables font savoir que le déficit en enseignants de mathématiques et de physique persiste alors que celui relatif aux langues, notamment française et anglaise, a été résolu. En cas de besoin, l'académie aura recours aux candidats figurant sur les listes d'attente issues du dernier concours de recrutement des enseignants, ce qui permettra d'en finir avec la formule de recrutement des suppléants, a-t-on encore appris de la même source. Le volet social de la rentrée scolaire 2013/2014 concerne quelque 76 000 élèves nécessiteux lesquels bénéficieront de la prime de 3000 DA et de la gratuité des livres. Des parents d'élèves démunis espèrent que ces opérations n'accuseront pas trop de retard et en appellent à la solidarité du monde associatif  pour leur permettre de surmonter les difficultés liées à cet événement.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

déficit

AFP

Afrique du Sud: le déficit commercial atteint 2,7 milliards d'euros en 2014

Afrique du Sud: le déficit commercial atteint 2,7 milliards d'euros en 2014

Neila Latrous

Projet de loi de finances 2014 : moins de croissance, plus de déficit budgétaire

Projet de loi de finances 2014 : moins de croissance, plus de déficit budgétaire

Déficit

Le mythe de l'Algérie riche, c'est terminé

Le mythe de l'Algérie riche, c'est terminé

enseignants

AFP

Congo: les enseignants observent trois journées "université morte"

Congo: les enseignants observent trois journées "université morte"

AFP

Niger: 7 millions d'euros payés par an

Niger: 7 millions d'euros payés par an

AFP

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés