mis à jour le

L'équipe de rugby de la Namibie (2007). REUTERS/Philippe Wojazer
L'équipe de rugby de la Namibie (2007). REUTERS/Philippe Wojazer

Le XV namibien, dans l'ombre de l'Afrique du Sud

En rugby comme en politique, la Namibie a toujours eu plusieurs essais de retard sur l’Afrique du Sud. Pour sa 4e participation à la Coupe du monde de rugby, elle va tenter de décrocher la première victoire de son histoire dans la compétition, là où le XV sud-africain s’affiche en grand favori.

Mise à jour du 22 septembre: Les Namibiens se sont faits étrillés par les Springboks, lors du troisième match de poule (87-0). Les Welwitschias vont tenter de sortir dignement de la compétition face au Pays de Galles.

                             ***

Mise à jour du 14 septembre: Pour son deuxième match de poule, la Namibie s'est une nouvelle fois inclinée. Les Samoans se sont très facilement défaits des Welwitschias (49-12). Le XV namibiens a encaissé un premier essai en moins de 50 secondes.

                             ***

 Mise à jour: Le samedi 10 septembre, lors de son premier match de la Coupe du monde de rugby 2011, la Namibie a perdu contre les Fidji sur le score final de 49 à 25.

***

En 1994, trois ans après l’abolition de l’apartheid, Nelson Mandela est élu président de la République d’Afrique du Sud. Un an plus tard, les Springboks, comme on surnomme les joueurs de l’équipe sud-africaine, deviennent champions du monde.

De l’autre côté de la frontière, la Namibie en est à ses balbutiements. L’État a acquis son indépendance en 1990. La même année, Sam Nujoma, leader du South West African People's Organization (Swapo) est élu président. Côté rugby, le pays crée une fédération en mars, la Namibia Rugby Union. 

L'Afrique du Sud et la Namibie partagent une histoire commune de plus de 80 ans. Dans les deux pays, le rugby est un sport très populaire. Pourtant, on sait peu de choses sur la sélection nationale namibienne, le Petit Poucet de la compétition qui a toujours marché dans les pas du géant sud-africain.

Des débuts très modestes

En 1915, la Namibie est conquise par les sud-africains, qui y importent le rugby un an plus tard. Le sport sera longtemps pratiqué exclusivement par des blancs. Il faudra attendre 1955 pour voir la Namibie en match officiel. Pour leur première grande rencontre, les Welwitschias (surnom donnée à l'équipe en référence à une plante du désert du Namib) s’inclinent face aux Lions britanniques et anglais, une formation composée de joueurs de Grande-Bretagne et d’Irlande.

A cette époque, l’Afrique du Sud domine le rugby mondial. Depuis 1949, son XV est quasiment imbattable. Sous la houlette du sélectionneur Danie Craven, ancien demi de mêlée qui joua pour l’équipe nationale de 1931 à 1938, les Springboks instaurent leur hégémonie. En 1949, l’équipe va disputer quatre test matchs face à son grand rival de l’époque (qui l’est d'ailleurs resté): la Nouvelle-Zélande. Contre les All-Blacks, les Springboks ne concèdent aucune défaite. La formation va même enchaîner une série de dix victoires consécutives. 

Au moment où l’Afrique du Sud brille de mille feux dans le monde de l’ovalie, la politique intérieure menée par son gouvernement est beaucoup moins reluisante. En 1948, le Parti National instaure l’apartheid, qui vise à séparer les blancs des autres «races» dans la société. Danie Craven s’y opposera farouchement.

L’Afrique du Sud va peu à peu s’isoler et s’attirer les foudres de la communauté internationale. En 1960, les autorités refusent d’accueillir la sélection néo-zélandaise. Au cours de cette décennie, les tournées des All-Blacks en Afrique du Sud sont toutes annulées pour les mêmes raisons.

Les Welwitschias s'ouvrent au monde

Jusqu’en 1991, la Namibie est, au même titre que l’Afrique du Sud, ostracisée par le reste de la communauté internationale du rugby, ce qui ne favorise pas l’évolution de son jeu. L'année marque la fin de l’apartheid en Afrique du Sud. Trois ans plus tard, lors de la 3e édition de la Coupe du monde organisée en Afrique du Sud, Nelson Mandela va se servir de l’événement sportif comme d'un outil de cohésion nationale. Portée par la nation arc-en-ciel souhaitée par Desmond Tutu, militant de la lutte contre l’apartheid, les Springboks soulèvent leur première Coupe du monde.

L’année qui suit le triomphe sud-africain, Mandela organise une Commission de la vérité et de la réconciliation. Elle permet au pays d’exorciser ces vieux démons. En Namibie, les tensions raciales persistent dans un pays où, en 1904, on construisait des camps de concentration pour «parquer» le peuple Herero.

A cette époque, le territoire est encore sous domination allemande. Une colonie qui, de 1885 à 1890, fut gouvernée par Heinrich Göring, père d’Hermann, commandant de la Luftwaffe et haut dignitaire du Troisième Reich. A la différence de l’Afrique du Sud, la Namibie n’a toujours pas fait la paix avec son passé et le racisme y est encore très présent.

Il faut attendre 1999 pour voir le pays en Coupe du monde. Les Welwitschias s’inclinent face aux Fidji, à la France et au Canada. En 2003, la sélection parvient à se qualifier pour la 4e édition de la compétition mondiale. Mais une fois de plus, les Welwitschias ne gagnent pas le moindre match. Les joueurs namibiens se font même humilier par les Wallabies d’Australie 142 à 0.

Au cours de la rencontre, l'Australien Chris Latham marque cinq essais et se place derrière le Néo-Zélandais Marc Ellis, qui détient le record du nombre d’essais marqués en un seul match de Coupe du monde. Mat Rogers inscrit 42 points. Il reste à trois unités de Simon Culhane (NZ), recordman du nombre de points inscrits en un seul match.

Cette rencontre détient le record du plus grand écart de points dans un match de la compétition. C’est également le deuxième plus gros score en match de Coupe de monde. En perdant cette rencontre, les Namibiens ont aussi concédé leur plus large défaite.

Une équipe qui doit encore progresser

L’édition 2007 de la Coupe du monde ne sourit pas davantage au XV namibien: quatre matchs, quatre défaites. Cette année-là, la formation sud-africaine remporte son deuxième titre. Le fossé se creuse entre les deux sélections. L’équipe namibienne est beaucoup moins expérimentée que son voisin. D’ailleurs, ce sont les Springboks qui ont fait découvrir le sport aux Namibiens.

Au rugby, les Springboks, qui ont toujours trôné parmi les grands de l’ovalie, sont une équipe très performante avec laquelle il faudra compter pour cette Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande. A l’image de la situation politique du pays, l’équipe namibienne, dans laquelle on trouve aujourd’hui des joueurs noirs, a encore d’énorme progrès à fournir pour concurrencer son prestigieux voisin.

Le 10 septembre, la Namibie fera son entrée dans la compétition face aux îles Fidji, un pays qui «respire» rugby. L’effectif ne compte que quatre professionnels, parmi lesquels Jacques Burger, le capitaine. Dans un groupe très relevé qui compte un double-champion du monde, un demi-finaliste (Pays de Galles) et deux quart-de-finalistes (Samoa et Fidji), la modeste équipe va devoir batailler pour arracher des points.

Jacques-Alexandre Essosso

 

A lire aussi

Où en est le rugby africain?

Les 15 sportifs africains les mieux payés

Eto'o, le choix de l'argent

Caster Semenya, la revanche d'une femme de fer

Jacques-Alexandre Essosso

Journaliste à SlateAfrique.

Ses derniers articles: Le transhumanisme, une aubaine pour l'Afrique  James Bond connaît très mal l'Afrique  En Afrique, les bookmakers percent la Toile 

Afrique du Sud

Justice

En Afrique du Sud, les autorités refusent la libération de Pistorius et piétinent la justice

En Afrique du Sud, les autorités refusent la libération de Pistorius et piétinent la justice

Rugby

Malgré les polémiques, l'équipe d'Afrique du Sud compte de plus en plus de joueurs de couleur

Malgré les polémiques, l'équipe d'Afrique du Sud compte de plus en plus de joueurs de couleur

Inégalités

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

Coupe du monde de rugby 2012

Rugby

Le ballon ovale ne tourne pas rond

Le ballon ovale ne tourne pas rond

Desmond Tutu

Gaza

Ce que Desmond Tutu dit à Israël

Ce que Desmond Tutu dit à Israël

Afrique du Sud

Il a trahi l'idéal des héros de la lutte anti-apartheid

Il a trahi l'idéal des héros de la lutte anti-apartheid

LGBT

L'énième plaidoyer de Desmond Tutu

L'énième plaidoyer de Desmond Tutu