mis à jour le

Huit terroristes abattus en un mois

Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI) a subi d'importantes pertes dans ses rangs ces derniers jours dans la wilaya de Boumerdès. Avant-hier, deux sbires de Abdelmalek Droukdel ont été éliminés par une unité spéciale de l'armée à Ben Ouali, village relavant de la commune de Cap Djinet. L'information a été confirmée peu après par le ministère de la Défense nationale qui a précisé, dans un communiqué, que ladite opération s'est soldée par la récupération d'une arme d'assaut de type kalachnikov et d'un fusil à pompe. Les corps des deux islamistes armés ont été transportés à l'hôpital de Thénia pour identification. En attendant les résultats définitifs des analyses ADN, certaines sources locales soulignent que l'un deux serait le dénommé M. Smaïl, 35 ans. Natif de la même localité, ce sanguinaire avait rejoint les maquis il y a trois ans. Selon nos sources, les forces de l'ANP auraient agi sur la base de renseignements soutirés à un autre terroriste capturé au cours de l'opération de ratissage menée la semaine dernière à Baghlia. Une opération qui avait, pour rappel, permis également la destruction de plusieurs caches terroristes dans la forêt El Kahla. Le coup de filet d'avant-hier porte à huit le nombre de terroristes mis hors d'état de nuire grâce à l'engagement des forces combinées de sécurité qui maintiennent la pression sur certains massifs de la région depuis plusieurs mois. D'aucuns auront remarqué que la capacité de nuisance des groupes armés est presque réduite à néant durant ces deux dernières années dans cette partie du pays où sévissaient jadis les katibete les plus sanguinaires de l'organisation que dirige Abdelmalek Droukdel. Les forces de l'ANP avaient installé des campements même au niveau des massifs forestiers qui étaient impénétrables par le passé, tels que les hauteurs d'Ammal et Sidi Ali Bounab. Dans les maquis de Keddara, pas moins de 13 terroristes avaient été éliminés depuis le début de l'année. La dernière offensive militaire en date avait été menée le 7 août dernier et s'est soldée par la neutralisation de trois islamistes armés. Dix jours plus tard, les militaires ont réussi à abattre deux autres éléments de la seriet El Arkam près de Si Mustapha, à 23 km à l'est de Boumerdès. Arrestation d'un terroriste condamné à 20 ans de prison   Par ailleurs, l'APS annonce que les services de la Gendarmerie nationale ont arrêté, mercredi à Koléa (Tipasa), un terroriste recherché par la justice et condamné par contumace à 20 ans de réclusion criminelle, a-t-on appris hier de source sécuritaire. La cour de Béjaïa avait rendu à son encontre un jugement par défaut pour son implication dans «des assassinats de citoyens et la formation de groupes terroristes», ajoute la même source, soulignant que le prévenu a été présenté devant les juridictions compétentes à Béjaïa. Les éléments de la brigade de la Gendarmerie nationale de Koléa ont arrêté ledit terroriste lors d'une patrouille de routine en procédant à la fouille d'un véhicule suspect, au lieudit Maqtaâ Kheira, qui se dirigeait vers Alger, a précisé la même source.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

terroristes

AFP

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)