mis à jour le

Ango Stars rallume le feu

Zinaco de Maculusso, Gode Conde, Dersou Nzouama, Rive Kono et Messager|Photo AEM, Paris 06.09.2013

Beaucoup d'entre eux avaient soigneusement rangé leurs instruments ou laissé se reposer pépère leurs cordes vocales, qu'ils n'imaginaient pas que le feu de la passion qu'ils avaient allumé dans les années '80 allait les rattraper. Pour beaucoup de mélomanes, le « défunt » orchestre Ango Stars avait enrichi la musique angolaise moderne d'un style que rien ne justifiait qu'il soit déjà rangé dans le rayon des souvenirs. Comme s'ils ne s'appartenaient plus, les musiciens d'Ango Stars sont ramenés sur scène par des mélomanes angolais décidés à redonner à leur musique sa place dans la vie culturelle angolaise d'aujourd'hui. Début d'un projet dénommé « La conquête » qui démarre avec un concert ce samedi 7 septembre 2013 à la salle de la Libération à Saint Denis, en région parisienne puis une tournée et un album.

La musique africaine est tellement surpeuplée des « stars » éphémères qu'aux mélomanes et journalistes qui se laissent aller à des superlatifs, je leur réponds avec un brin de certitude prophétique : « Repassez dans quelques années et on en reparlera ». Aujourd'hui, il suffit à un chanteur une danse qui accroche avec des cris assourdissants d'animation qui vont avec, des clips qui tournent en boucle avec des filles à peine habillées, à peine une chanson potable et parfois juste une vocalise mélodieuse... et le voilà bombardé « star ». Ango Stars est justement un contre-exemple à consigner dans les plus belles histoires de la musique africaine à raconter. D'abord, parce que le groupe a connu un succès pendant longtemps sans un disque sur le marché ; ensuite parce qu'ils ont enrichi l'Angola d'un nouveau style de musique urbain et branché ; enfin parce que l'on ne connaît pas beaucoup de groupes africains disparus qui ont été ramenés sur scène avec des projets à moyen et long termes élaborés et mis en ½uvre avec des centaines de fans mobilisés à travers la France et dans le monde.

C'est certifié : l'Angola n'a pas que le pétrole

Le nom de l'Angola dans l'actualité renvoie trop souvent à sa faramineuse production pétrolière et ses pétrodollars, aussi un peu à son armée très voyageuse pour ramener la paix dans des pays frères. Comme l'on parlait jadis de sa longue guerre civile. Avec la relance d'Ango Stars, depuis un pays francophone, la culture angolaise tient là une fenêtre pour promouvoir une de ses ressources que se transmettront des générations parce qu'inépuisables : le génie de ses artistes en l'occurrence : Rivé Kono, Zinaco de Maculusso, Dersou Nzouama et Zimbabwe. Comme replongés dans l'innocence et l'insouciance de leurs débuts, les retrouvailles sont empreintes d'une chaleur débonnaire tandis que sur le plan artistique, chacun a mûri et entend bonifier leur répertoire lors de ce concert inédit.

Ce projet n'est pas un coup, il n'est pas conçu comme une affaire appelée à prospérer. Les musiciens d'Ango Stars ont quasiment tous réussi brillamment leur reconversion : à commencer par Rivé Kono, chef d'entreprise en Suisse qui revient tout juste d'un voyage d'affaires en Asie et en Australie. Mais, touché par l'attachement des mélomanes à leur groupe et guidés par la volonté de promouvoir un Angola créatif, gai, qui rayonne à l'international par le talent de ses filles et fils : Rivé Kono, Zinaco de Maculusso, Zimbabwe vont investir la scène de La Libération avec une seule envie : donner du plaisir et faire passer un message de paix, de gaité et d'amour au nom d'un pays dont ils ont l'amour chevillé au c½ur, à l'esprit et à l'âme.|Botowamungu Kalome (AEM), Envoyé spécial à Paris

JPEG - 109 ko
Les chanteurs Zinaco de Maculusso, Dersou Nzouama, Rive Kono et Messager et le guitariste Gode Conde.|Photo AEM, Paris 06.09.2013

JPEG - 142.4 ko
Rive Kono et Gode Conde|Photo AEM, Paris 06.09.2013

JPEG - 131.8 ko
Messager et Dersou Nzouama|Photo : AEM, Paris 06.09.2013

JPEG - 138.8 ko
Zinaco de Maculusso, Gode Conde, Dersou Nzouama, Rive Kono et Messager|Photo AEM, Paris 06.09.2013

JPEG - 122.2 ko
Gode Conde, Dersou Nzouama, Rive Kono et Messager|Photo AEM, Paris 06.09.2013

JPEG - 182.4 ko
Gode Conde, Zinaco, Dersou Nzouama, Rive Kono et Messager|Photo AEM, Paris 06.09.2013

L'affiche du concert >>>>>

AFRIQUECHOS.CH

Ses derniers articles: Angola : le général Bento Kangamba accusé de trafic sexuel au Brésil  Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre  Sondage : des cinq pays africains qualifiés au Mondial 2014, qui peut créer la surprise ? 

stars

AFP

En RDC, de futures stars du foot livrées à elles-mêmes

En RDC, de futures stars du foot livrées à elles-mêmes

AFP

CAN: Aubameyang, Mahrez et Renard, stars

CAN: Aubameyang, Mahrez et Renard, stars

AFP

Des demandeurs d'asile stars d'un jour sur les podiums de mode

Des demandeurs d'asile stars d'un jour sur les podiums de mode

feu

AFP

Erythrée: manifestations et coups de feu mardi dans les rues d'Asmara

Erythrée: manifestations et coups de feu mardi dans les rues d'Asmara

AFP

RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa

RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa

AFP

Jeux de la Francophonie: Ta-Lou et les Ivoiriens mettent le feu au stade d'Abidjan

Jeux de la Francophonie: Ta-Lou et les Ivoiriens mettent le feu au stade d'Abidjan

saint

AFP

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

Steven LAVON

Saint Etienne: Sall et Gradel sur le banc, Ghoulam débute !

Saint Etienne: Sall et Gradel sur le banc, Ghoulam débute !

Isidore AKOUETE

L1-Monaco : Emmanuel Rivière, forfait face

L1-Monaco : Emmanuel Rivière, forfait face