mis à jour le

Si la crise politique se prolonge ,

Jusqu’au mois d’août dernier, la Tunisie a accueilli plus de 4,2 millions de touristes pour des recettes en devises dépassant les 2,8 milliards de dinars (un dinar vaut 0,60 USD), a annoncé jeudi Jamel Gamra , ministre tunisien du Tourisme .

Comparativement à l’année 2010, les 4,2 millions de touristes sont en baisse de 12% et les 2,8 milliards de dinars de recette restent en chute de 5%.

S’adressant aux médias tunisiens et étrangers, Jamel Gamra a estimé que les résultats réalisés dans le secteur touristique au cours de la période estivale de l’année en cours « répondent aux objectifs escomptés ».

Gamra a commenté le rendement touristique sur certains marchés-clés pour la Tunisie notamment le marché allemand dont les indicateurs sont en hausse de 5% par rapport à 2012 mais avec un recul de 7% en comparaison avec l’année de référence, 2010.

D’un autre côté, les marchés de l’Europe centrale et de l’Est ont enregistré des hausses remarquables dont le marché russe où la croissance est à 8% et à 48% respectivement par rapport à 2012 et 2010.

« Une fois la crise politique actuelle prolongée davantage, ce qui reste de la saison estival demeure désormais menacé », a mis en garde le ministre tunisien appelant les différents protagonistes et « rivaux politiques » (pouvoir et opposition) à trouver rapidement les « bonnes résolutions » capables de sauver le pays.

Le tourisme en Tunisie a subi le contrecoup de la révolte qui a renversé le régime Ben Ali en 2011 , la multiplication des assassinats politiques et la montée du terrorisme avec l’arrivée au pouvoir des islamistes d’Ennahdha, tandis que la situation économique du pays demeure très délicate délicate .

crise

AFP

Séismes

Séismes

AFP

Burundi: trois ans de crise politique violente

Burundi: trois ans de crise politique violente

AFP

Soudan: large remaniement ministériel sur fond de crise économique

Soudan: large remaniement ministériel sur fond de crise économique

politique

AFP

Madagascar: l'UA optimiste sur un accord politique

Madagascar: l'UA optimiste sur un accord politique

AFP

En Tunisie, les jeunes ont des rêves mais ne croient plus

En Tunisie, les jeunes ont des rêves mais ne croient plus

AFP

Madagascar: négociations entre les principaux protagonistes de la crise politique

Madagascar: négociations entre les principaux protagonistes de la crise politique