mis à jour le

Une étude pointe les enjeux de l'investissement privé dans le secteur

La question de l'investissement privé dans le secteur doit être abordée avec précaution suivant problématique générale qui tienne compte du cadre juridique et des mesures fiscales, a préconisé une étude dont les résultats ont été publiés vendredi, à Dakar, par le programme ACP Fish II.

Les politiques en vigueur dans ce domaine "ont engendré des investissements massifs dans le segment de la production, entraînant une surcapacité de pêche (...) alors que les besoins au niveau de la pêche sont cruciaux pour maintenir les avantages économiques procurés par le secteur", a expliqué Alioune Sy, coordonnateur régional du programme ACP Fish II.

M. Sy s'exprimait lors d'un atelier de restitution et de partage des résultats de cette étude sur l'état des lieux, la mise à jour et l'amélioration des cadres juridique relatifs aux investissements privés et autres mesures fiscales facilitant le développement de la pêche.

Ce document vise à favoriser l'évaluation du potentiel de développement de l'investissement privé dans le secteur de la pêche au Sénégal, a indiqué Alioune Sy. Selon lui, l'étude "va précisément déboucher sur une évaluation du potentiel de développement de l'investissement privé dans le secteur de la pêche au Sénégal".

L'étude a été réalisée dans sept pays de l'Afrique de l'Ouest, sur la demande de leurs représentants. Il s'agit du Cap-Vert, de la Côte d'Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Mauritanie et du Sénégal.

Sur la base de ce document, le secteur pourra effectuer un état des lieux et analyser le dispositif juridique et fiscal relatif à l'investissement dans le secteur de la pêche, a encore expliqué le coordonnateur régional du programme ACP Fish II.

''Durant les trois dernières décennies, a-t-il relevé, la croissance du secteur des pêches dans les pays concernés par le projet a résulté de la combinaison de mesures fiscales d'incitation directe ou indirecte à la production halieutique et régimes juridiques peu contraignants pour l'accès à la ressource''.

Alioune Sy a annoncé que dans le cadre de ce projet, des dispositions seront prises pour la mise à jour et l'amélioration du dispositif juridique et fiscal relatif à l'investissement. Des recommandations portant sur les modalités de mise en ½uvre de ces propositions sont également prévus.

Le programme ACP Fish II a pour objectif de contribuer à la gestion durable et équitable des pêcheries pour la réduction de la pauvreté et à l'amélioration de la sécurité alimentaire.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

étude

AFP

Une étude alerte sur la faible reproduction des éléphants de forêt

Une étude alerte sur la faible reproduction des éléphants de forêt

AFP

Ebola: un antipaludéen a nettement réduit la mortalité de malades, selon une étude

Ebola: un antipaludéen a nettement réduit la mortalité de malades, selon une étude

AFP

Le Liberia lance une vaste étude pour mieux cerner le "syndrome post-Ebola"

Le Liberia lance une vaste étude pour mieux cerner le "syndrome post-Ebola"

enjeux

AFP

Les législatives au Maroc, des enjeux limités

Les législatives au Maroc, des enjeux limités

[email protected] (Jean Marie NZEKOUE )

Nord-Ouest: Les enjeux d’une élection indécise

Nord-Ouest: Les enjeux d’une élection indécise

Reuters - Bill Rigby

Le prochain DG de Microsoft face à des enjeux décisifs

Le prochain DG de Microsoft face à des enjeux décisifs

secteur

AFP

Enquête sur le secteur minier: la Tanzanie suspend un journal

Enquête sur le secteur minier: la Tanzanie suspend un journal

AFP

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

AFP

Côte d'Ivoire: le tourisme, un secteur

Côte d'Ivoire: le tourisme, un secteur