mis à jour le

Burkina : L'ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

L'ambassadeur de France en fin de mission Emmanuel Beth a indiqué mercredi que les controverses sur l'instauration du Sénat au Burkina Faso relève « de débats politiques internes » qui doivent être conduits de « manière raisonnée et posée ».

« Ce sont d'abord des problèmes de politiques internes et que je ne vois pas en quoi l'ambassadeur de France ou la France seraient fondés à dire aujourd'hui alors que nous avons deux chambres un parlement et un sénat, si le sénat c'est bien ou si le sénat ce n'est pas bien », a affirmé Emmanuel Beth après une visite d'au revoir au Premier ministre.

« C'est un débat politique interne qu'il faut le conduire de manière raisonnée, posée et prendre en compte les revendications des uns et des autres », a-t-il ajouté.

Pour M. Beth « les problèmes les plus importants c'est la jeunesse, la décentralisation, le développement économique, la création d'une classe moyenne » et non pour ou contre le sénat.

« J'espère que tout le monde saura garder la sagesse qu'il faut pour préserver la stabilité de ce pays », a-t-il dit puis d'ajouter que « vous avez de la chance dans le contexte mondial, évitez d'aller à des solutions qui peuvent être difficile à vivre pour tout le monde ».

Le Gale de corps d'armée Emmanuel Beth, ancien commandant de la force Licorne française en Côte d'Ivoire, a été ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la France au Burkina du 25 août 2010 au 25 août 2013.

Son successeur Gilles Thibault, précédemment directeur adjoint du Service des immeubles et de la logistiques au ministère français des Affaires étrangères, est attendu samedi à Ouagadougou.

FG-LO/NO/TAA

Ouagadougou, le 5 sept 2013 (AIB)

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Burkina

AFP

Attaque au Burkina : le commando "probablement venu du nord du Mali"

Attaque au Burkina : le commando "probablement venu du nord du Mali"

AFP

Le Burkina sous le choc d'un nouvel attentat sanglant au coeur de sa capitale

Le Burkina sous le choc d'un nouvel attentat sanglant au coeur de sa capitale

AFP

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

France

AFP

La France et l'Allemagne déterminées

La France et l'Allemagne déterminées

AFP

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

AFP

Libye: la France va créer "dès cet été" des centres d'examen, annonce Macron

Libye: la France va créer "dès cet été" des centres d'examen, annonce Macron

polémique

AFP

Cameroun: en pleine polémique sur la CAN-2019, la Fifa dissout l'exécutif de la Fédération

Cameroun: en pleine polémique sur la CAN-2019, la Fifa dissout l'exécutif de la Fédération

AFP

Accident Camrail au Cameroun: polémique autour des indemnisations

Accident Camrail au Cameroun: polémique autour des indemnisations

AFP

Maroc: polémique autour d'une lettre attribuée

Maroc: polémique autour d'une lettre attribuée