mis à jour le

Mise en place du Sénat : le C.A.P. confirme l'adhésion du M 21

Quelques semaines après leur conférence de presse sur la situation nationale, les responsables du Comité d'action pour le peuple (CAP) font déjà face à des plaintes de certaines organisations. En effet, le Mouvement du 21 mai (M21) a, par voie de presse, nié son appartenance à ce comité. En réponse à cette sortie du président du M21, le CAP entend, par ce comité, restituer la vérité sur l'adhésion du M21 au CAP. Lisez !

« Par voie de communiqué diffusé dans les médias de la place, le Président du Mouvement du 21 Avril (M 21) M. Marcel Tankoano affirme n'avoir jamais donné son adhésion au Comité d'action pour le Peuple (CAP) et s'en « démarque » par conséquent. Dont acte.

Ce qu'il omet de dire à l'opinion et aux militants de base du M 21, c'est qu'il a été par lui même, signataire et de la liste de présence(Cf. Annexe I), et de la liste d'adhésion (Cf. Annexe II) au C.A.P. lors de la réunion de structuration de la Coordination tenue en date du 17 Août 2013.

Réaffirmant dans ce communiqué que le M21 « est un mouvement indépendant » qui « n'est aucunement à la solde d'un parti politique », Marcel Tankoano indique que le mouvement « se démarque d'une telle organisation ».

Il y a lieu de faire observer que le C.A.P. n'est pas et n'a jamais prétendu être un parti politique, mais tout simplement un regroupement de personnalités individuelles, d'organisations de masse (organisations de la société civile, syndicats, etc.) et de partis ou formation politiques, autour d'un objectif commun de lutte :

Combattre l'institution d'une dynastie au Burkina Faso ;

Refuser toute révision ou modification de l'article 37 de notre Constitution allant dans le sens de la pérennité du pouvoir de Blaise COMPAORE ;

Réaliser une alternance démocratique apaisée en 2015 ;

Constituer un observatoire de surveillance contre toute atteinte à la démocratie et à l'État de droit républicain.

En rappel, « l'Appel pour un engagement citoyen » du Comité d'Action pour le Peuple (C.A.P.) a été rendu public le 23 avril 2013. Quatre mois se sont écoulés pour permettre aux citoyens, aux organisations et aux partis de mûrir leur engagement dans la lutte au sein du C.A.P.

Plusieurs organisations ou partis présents à la rencontre de structuration ont instamment signé la liste d'adhésion (Cf. Annexe II) dont notamment le M 21 sous la signature de M. Marcel Tankoano.

D'autres, n'ont pas donné leur adhésion où l'ont tout simplement différée afin de recueillir des directives de leur organisation ou parti.

Il ne sied pas, pour des convenances de lutte, de rendre public pour l'instant, la liste de tous les signataires mais il est loisible à toute personne (y compris les militants du M 21) de vérifier auprès de la Coordination du C.A.P., la matérialité de la signature de M. Tankoano et sur la liste de présence, et sur la liste d'adhésion.

Alors pourquoi toute ces élucubrations ? Quels desseins poursuit M. Tankoano ?

Pour la Coordination du CAP

Le Responsable à l'information

F. Diallo

ANNEXE I - Extrait delà liste de présence

ANNEXE II- Extrait de la liste d'adhésion

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

AFP

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président