mis à jour le

Centrafique : des ex-rebelles du Séléka condamnés

Le parquet du tribunal de Bangui (Centrafrique) a condamné ce mercredi à 10 ans de prison ferme une vingtaine d'ex-rebelles de la coalition Séléka. Les malfrats sont accusés de violences et de pillages dans la capitale centrafricaine, selon les médias locaux. « Je requiers contre eux 10 ans de prison ferme et une amende de 400 00 francs CFA (610 euros pour chacun », a prononcé le procureur Alain Tolmo. Ils sont reconnus coupable de « pillages et dégradation de biens d'autrui, soustraction de biens, actes de nature à compromettre la sécurité et à entraîner la haine envers les institutions de la République », a précisé le tribunal de grande instance.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Séléka

République centrafricaine

Plongée dans les rues de Bambari, symbole du chaos centrafricain

Plongée dans les rues de Bambari, symbole du chaos centrafricain

AFP

Centrafrique: combats entre forces internationales et ex-rebelles Séléka

Centrafrique: combats entre forces internationales et ex-rebelles Séléka

Blood diamonds

Derrière les violences en Centrafrique se cachent les diamants de sang

Derrière les violences en Centrafrique se cachent les diamants de sang

prison

AFP

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

AFP

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

AFP

Maroc: peines allant de 2 ans de prison

Maroc: peines allant de 2 ans de prison