mis à jour le

Les dirigeants des Grands Lacs exigent la reprise des négociations entre la RDC et le M23

Les dirigeants des pays de la région des Grands Lacs ont exigé jeudi, à Kampala, la reprise des négociations d'ici trois jours entre la République démocratique du Congo (RDC) et le mouvement rebelle du M23, en vue d'un accord de paix. Un nouvel échec des pourparlers risquent de conduire à une action militaire contre les rebelles, indique un communiqué publié à l'issue du sommet d'urgence d'une journée des pays membres la Conférence internationale de la région des Grands Lacs (CIRGL).

négociations

AFP

Madagascar: négociations entre les principaux protagonistes de la crise politique

Madagascar: négociations entre les principaux protagonistes de la crise politique

AFP

Maroc-UE: début vendredi des négociations pour un nouvel accord de pêche

Maroc-UE: début vendredi des négociations pour un nouvel accord de pêche

AFP

Sahara occidental: le Conseil de sécurité pousse pour redémarrer les négociations

Sahara occidental: le Conseil de sécurité pousse pour redémarrer les négociations

RDC

AFP

RDC : l'Unicef aux côtés des écoliers contre Ebola

RDC : l'Unicef aux côtés des écoliers contre Ebola

AFP

RDC : l'épiscopat met en garde contre des appels pour un 3ème mandat de Kabila

RDC : l'épiscopat met en garde contre des appels pour un 3ème mandat de Kabila

AFP

Ebola: MSF dénonce la confusion entourant la vaccination en RDC

Ebola: MSF dénonce la confusion entourant la vaccination en RDC

M23

AFP

RDC: HRW accuse Kabila d'avoir recruté des ex-rebelles du M23 pour mater des manifestations

RDC: HRW accuse Kabila d'avoir recruté des ex-rebelles du M23 pour mater des manifestations

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

AFP

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés