mis à jour le

IBK investi président de la République : La culture de l’excellence et la reconnaissance du mérite en marche au Mali

Le nouveau président de la République du Mali, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta alias IBK a été investi hier au Centre  International des Conférences de Bamako. En la circonstance, toute la République était présente pour donner un éclat  particulier à cette cérémonie. De ce fait, l'un des temps forts de cette cérémonie qui a retenu notre attention, est cette partie des réquisitions du procureur général prês la Cour suprême, Mahamadou Bouaré : « ...Que désormais au Mali, il faut l'homme à la place qu'il faut... ». Eh bien, le procureur général a vu juste et a dit vrai. Aucune âme pétrie du goût de l'effort et de la reconnaissance du mérite ne pouvait rester insensible à de tel propos. C'est pourquoi, le président Ibrahim Boubacar Keïta alias IBK, dans son discours d'investiture, a mis en relief ce propos du procureur général pres la Cour suprême. C'est pourquoi, il dira que nul ne sera rétribué avec complaisance au Mali. Et que  désormais, sous son règne, seuls les plus compétents et les plus méritants seront récompensés. Cette réaction du président de la République ne surprend guère les observateurs avertis de la vie politique nationale. En ce qui nous concerne, à la rédaction de « Bonne Lecture », nous avons eu à commenter à plusieurs reprises cette fameuse citation du nouveau président de la République quand il était encore premier ministre : « Nul ne sera invité au banquet s'il n'y aura mérité d'en être ». Maintenant qu'il est le président de la République, nous allons le voir à l'½uvre. Qu'il sache que dans un pays où le mérite n'est pas récompensé, ce pays n'ira nulle part.

N'étouffez pas les talents et les génies ! Il y va de l'intérêt de la nation.

 

 

 

Voltaire aimait dire que tôt ou tard, le génie fera son éclosion. Donc, Monsieur le président de la République, il vous revient désormais de traduire vos pensées en des actes concrets.

En attendant, nous vous souhaitons pleins succès dans votre nouvelle fonction.

Que Dieu bénisse le Mali.

 

 

Mamadou Macalou  

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

président

AFP

Afrique du Sud: Zuma continue d'embarrasser le président Ramaphosa

Afrique du Sud: Zuma continue d'embarrasser le président Ramaphosa

AFP

Burundi: Pierre Nkurunziza, président par volonté divine

Burundi: Pierre Nkurunziza, président par volonté divine

AFP

Sierra Leone: au moins un mort dans des bousculades lors de l'investiture du nouveau président

Sierra Leone: au moins un mort dans des bousculades lors de l'investiture du nouveau président

république

AFP

En République démocratique du Congo, l'odyssée des entrepreneurs du net

En République démocratique du Congo, l'odyssée des entrepreneurs du net

AFP

Tchad: Déby nomme le premier gouvernement de la 4e République

Tchad: Déby nomme le premier gouvernement de la 4e République

AFP

Gabon: le nouveau gouvernement prête serment devant le président de la République

Gabon: le nouveau gouvernement prête serment devant le président de la République