mis à jour le

Avec Ennahdha le monde est

Le syndicat des magistrats tunisiens a été contraint de tenir sa conférence de presse en dehors du siège du tribunal de première instance de Tunis, et ce après que le CHEF du poste de police du tribunal de Tunis ait empêché les correspondants de presse d'y accéder. Raouadha Laâbidi, présidente du syndicat a tenu sa conférence dans la rue et dénoncé les mesures sécuritaires prises par les autorités policières en estimant que ces pratiques constituent une atteinte à la liberté de presse, et un dépassement par un officier de police de ses prérogatives en empiétant sur celles du président du tribunal et du procureur de la république .

Laâbidi a dénoncé la main mise de l’exécutif sur le pouvoir judiciaire Ecoutez

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Ennahdha

satarbf

Ennahdha crie victoire

Ennahdha crie victoire

Actualités

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Actualités

Abdelfatah Mourou : Le mouvement Ennahdha n’est pas prêt

Abdelfatah Mourou : Le mouvement Ennahdha n’est pas prêt

police

AFP

Sierra Leone: un étudiant tué par la police pendant une manifestation

Sierra Leone: un étudiant tué par la police pendant une manifestation

AFP

Ouganda: le porte-parole de la police abattu devant sa maison

Ouganda: le porte-parole de la police abattu devant sa maison

AFP

Angola: la police pourrait être mobilisée pour interdire un film

Angola: la police pourrait être mobilisée pour interdire un film

loi

AFP

Angola: report du vote final d'une loi controversée sur l'avortement

Angola: report du vote final d'une loi controversée sur l'avortement

AFP

L'Angola réforme sa loi punissant l'avortement

L'Angola réforme sa loi punissant l'avortement

AFP

Le gouvernement tunisien appuie une loi pénalisant le racisme

Le gouvernement tunisien appuie une loi pénalisant le racisme