mis à jour le

Milan AC : AFFAIRE MBAYE NIANG, ERREUR OU MEPRISE ?

Les erreurs administratives ne sont pas les monopoles des équipes africaines. Le Milan en a fait le constat mardi, lors de l'enregistrement de sa liste de joueurs retenus pour participer à la Ligue des champions. Les Lombards ne pourront en effet pas aligner Mbaye Niang lors de la phase de groupes de la compétition en raison d'une erreur d'Umberto Gandini, le directeur de l'organisation du Milan AC, qui n'a pas inscrit le joueur sur la liste définitive des 25 noms transmise à l'UEFA. Sur le site officiel du club, un communiqué de presse en guise d'excuses explique qu' »Il (Gandini (ndlr) Il assume la responsabilité de cette erreur, ayant oublié que la réglementation de l'UEFA permettait l'inscription sur la liste B de joueurs nés après le 1er janvier 1992 et ayant joué au moins deux saisons au club entre 15 et 21 ans. » Ce qui a eu pour conséquence de bloquer une place dans la liste des 25 et donc au final d'écarter l'attaquant franco-sénégalais, alors que l'international italien, Stephan El Shaarawy, par exemple, aurait pu être inscrit sur cette liste B. « Umberto Gandini regrette cette erreur et s'excuse auprès de toutes les parties concernés et des fans milanais », poursuit le communiqué. Toujours est-il que Mbaye Niang, récemment sélectionné par Alain Giresse avec le Sénégal, mais encore en attente de savoir s'il jouera avec les Lions de la Teranga, reste la principale victime de cette méprise et ne pourra pas aider le Milan AC à se hisser en 8è de finale de la Ligue des champions d'Europe. L'apport de l'attaquant de 20 ans n'aurait pas été négligeable dans un groupe H où figurent le FC Barcelone, l'Ajax Amsterdam et le Celtic Glasgow.

 

**********

 

Mondial 2014 : Espagne, TROIS CASSE-TÊTE POUR DEL BOSQUE

L’entraîneur de l’équipe d’Espagne, Vicente del Bosque, a plusieurs problèmes à résoudre avant le déplacement de la Roja en Finlande, le plus délicat étant de décider quel gardien de but sera titulaire vendredi à Helsinki. Iker Casillas, joueur puis capitaine indiscutable de la sélection espagnole ces dix dernières années, a perdu sa place de numéro un dans les buts du Real Madrid en fin de saison dernière, sur décision de son ancien entraîneur José Mourinho. Cette année, le club madrilène a changé de patron technique et depuis la nomination à ce poste de Carlo Ancelotti, Casillas n’a pas regagné sa place. Son concurrent au sein de la Roja, Victor Valdes, ne cesse en revanche de briller avec le FC Barcelone et part donc avec une longueur d’avance pour ce match de qualification au Mondial 2014. Vicente del Bosque dit qu’il a fait son choix, mais évite toutefois de confier le nom de l’heureux élu. « Nous avons trois gardiens extraordinaires (en comptant Pepe Reina, NDLR) et chacun d’entre eux pourrait jouer », a simplement dit l’ancien entraîneur du Real Madrid lors d’une conférence de presse. L’autre source de maux de tête de Vicente del Bosque concerne le nombre d’absents et de suspendus pour cette rencontre qui pourrait permettre à l’Espagne de faire un grand pas vers la qualification directe pour le Brésil. Pour l’heure, la Roja est première de son groupe avec un point d’avance sur la France. Au nombre des absents figurent Sergio Busquets et Xabi Alonso, blessés, tout comme Javi Martinez et Thiago Alcantara. Gerard Piqué est suspendu. « Nous avons beaucoup de joueurs wimportants qui ne sont pas là et il faut que l’on fasse avec », regrette Vicente del Bosque à ce sujet. Le troisième casse-tête du sélectionneur espagnol demeure l’élaboration d’un plan de jeu à adopter contre la Finlande, équipe très compacte et regroupée en défense qui avait contraint la Roja au match nul en mars dernier (1-1). « Je ne pense pas que nous dominerons autant que lors du match à Gijon car la Finlande a toujours une chance de se qualifier et je m’attends à ce qu’ils jouent pour gagner », a-t-il prédit. « Cependant, nous allons quand même nous préparer à jouer contre une équipe utilisant un schéma tactique défensif », concède le technicien espagnol. La Finlande est actuellement troisième du groupe avec six points, quatre de moins que la France.

 

************

 

Barça : MESSI PAYE LE FISC

La mise en examen de Lionel Messi pour fraude fiscale avait fait grand bruit le 20 juin dernier. Hier l’attaquant du FC Barcelone a payé 5 016 542,27 euros (environ 3 milliards de F cfa, soit plus de 4 millions d’euros d’impôts non payés plus les intérêts) au fisc espagnol, a indiqué le tribunal de Gava. Pour rappel, la star catalane était soupçonnée d’avoir dissimulé une partie de ses revenus de droits à l’image entre 2006 et 2009, en simulant – avec la complicité de son père – la cession de ces droits à des sociétés écrans basées dans des paradis fiscaux, à Bélize et en Uruguay. Convoqués le 17 septembre prochain par la Cour, les deux hommes risquaient une lourde amende. Jusqu’à présent, Messi et son père ont toujours nié les accusations formulées à leur encontre. Selon Marca, les 5 millions d’euros (environ 3 milliards de F cfa) ont été versés au titre de paiement correctif, leur évitant ainsi de verser une caution dans le cadre de la procédure judiciaire. Si leur versement n’est donc pas un aveu, les deux hommes ne sont pas encore sortis d’affaire, puisqu’ils risquent toujours une condamnation assortie d’une forte amende pour avoir fraudé le fisc.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Milan

Développement

Le Congo met l'Afrique à l'honneur à l'Exposition universelle de Milan 2015

Le Congo met l'Afrique à l'honneur à l'Exposition universelle de Milan 2015

Nicolas

Philippe Mexès: un gros problème de santé ? L’AC Milan inquiet

Philippe Mexès: un gros problème de santé ? L’AC Milan inquiet

Rodolph TOMEGAH

LDC Uefa: Giuseppe Meazza accueillera la finale de 2016

LDC Uefa: Giuseppe Meazza accueillera la finale de 2016

affaire

AFP

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

AFP

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués

AFP

Egypte: peines de prison confirmées pour le clan Moubarak dans une affaire de corruption

Egypte: peines de prison confirmées pour le clan Moubarak dans une affaire de corruption

erreur

AFP

Affaire Borrel: des scellés détruits par erreur par la justice

Affaire Borrel: des scellés détruits par erreur par la justice

AFP

Egypte: 12 personnes dont deux Mexicains tués par erreur par les forces de sécurité

Egypte: 12 personnes dont deux Mexicains tués par erreur par les forces de sécurité

La rédaction

Revue de Presse. Mondial 2014 : “Ce serait une grave erreur de regarder jouer les Algériens devant leur public”

Revue de Presse. Mondial 2014 : “Ce serait une grave erreur de regarder jouer les Algériens devant leur public”