mis à jour le

Trois navires de guerre russes en route vers la Syrie

Trois navires de guerre russes ont franchi jeudi le détroit turc du Bosphore pour se rendre, selon une source militaire russe, en Méditerranée orientale, près de la Syrie, sur fond de préparation d'une intervention militaire occidentale contre le régime de Damas. Venant de la mer Noire, le navire de guerre électronique SSV-201 Priazovié a emprunté le détroit, qui traverse la métropole turque d'Istanbul, en compagnie des grands navires de débarquement Minsk et Novotcherkassk. Le Priazovié avait quitté dimanche soir Sébastopol, port ukrainien où est basée la flotte russe de la mer Noire, "pour une mission dans l'est de la Méditerranée", selon une source militaire russe citée par l'agence russe Interfax.
AVEC AFP

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

navires

AFP

Mistral: Valls finalise la vente de deux navires

Mistral: Valls finalise la vente de deux navires

AFP

Méditerranée: deux navires militaires allemands portent secours

Méditerranée: deux navires militaires allemands portent secours

AFP

Sénégal: la Russie exige la levée du séquestre d'un de ses navires

Sénégal: la Russie exige la levée du séquestre d'un de ses navires

guerre

AFP

Liberia: une centrale hydro-électrique détruite durant la guerre refonctionne

Liberia: une centrale hydro-électrique détruite durant la guerre refonctionne

AFP

En Afrique du Sud, guerre ouverte au sein de l'ANC au pouvoir

En Afrique du Sud, guerre ouverte au sein de l'ANC au pouvoir

AFP

RD Congo: HRW appelle

RD Congo: HRW appelle

Russes

AFP

Libération de deux Russes enlevés au Soudan

Libération de deux Russes enlevés au Soudan

AFP

Deux pilotes russes enlevés au Darfour

Deux pilotes russes enlevés au Darfour

AFP

La Tunisie souhaite l'aide de la Russie pour attirer plus de touristes russes

La Tunisie souhaite l'aide de la Russie pour attirer plus de touristes russes