mis à jour le

Un présentateur américain supplie Obama de renoncer

La vidéo, tournée en juin dernier, est réapparue ce weekend sur les réseaux sociaux où elle fait un tabac. Glenn Beck y démontre le vrai visage des rebelles syriens auquel Barack Obama veut apporter une aide militaire.

100.000 partages en trois jours. C'est peu dire que la diatribe de Glenn Beck, présentateur américain conservateur, fait un carton sur Facebook avec son envolée engagée contre une intervention pour armer les rebelles syriens. Sa vidéo, tournée en juin dernier, connaît une seconde vie depuis que Barack Obama s'est dit déterminé à déloger Bachar Al-Assad. Le président américain n'attend plus que le feu vert du Congrès pour déclencher les hostilités.

Glenn Beck reconnaît dans la vidéo ne pas être le journaliste le plus favorable à Barack Obama. Mais assure que la démonstration qu'il s'apprête à faire ne souffre d'aucune subjectivité possible. Et pour cause : elle repose sur une vidéo choc. Une vidéo tellement violente qu'un message interpelle l'internaute sur YouTube face à l'atrocité de ce qu'il s'apprête à voir.

Glenn Beck y montre toute la barbarie de certains rebelles syriens, qu'une coalition occidentale menée par les Etats-Unis s'apprête à soutenir. Sur la vidéo diffusée par l'émission The Blaze, on voit l'un de ces rebelles éviscérer un soldat de l'armée loyaliste. L'homme empoigne ensuite le coeur du militaire, et l'exhibe fièrement devant la caméra avant de mordre dedans à pleines dents. Pour Glenn Beck, c'est le signe qu'on ne peut pas faire confiance aux rebelles. Du moins, qu'on ne peut pas aveuglément leur faire confiance.

Dans son éditorial, le journaliste pose donc cette question : intervenir pour confier la Syrie aux rebelles en vaut-il vraiment la peine ? La question s'était déjà posée en 2011 au moment de la guerre en Libye. Les opposants de l'option militaire soulignaient le risque d'explosion du pays, intensifié par un territoire divisé entre plusieurs ethnies et le manque d'homogénéité et de consistance de l'opposition politique.

Voici la vidéo de Glenn Beck (en anglais) :

The post Un présentateur américain supplie Obama de renoncer à ses projets en Syrie appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

américain

AFP

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

AFP

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

AFP

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Obama

AFP

Obama inaugure un musée pour mieux comprendre l'histoire afro-américaine

Obama inaugure un musée pour mieux comprendre l'histoire afro-américaine

AFP

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

AFP

Barack Obama promulgue une loi d'aide

Barack Obama promulgue une loi d'aide

Syrie

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

AFP

Jihadistes: leur nombre a doublé en Libye, mais décline en Syrie et en Irak

Jihadistes: leur nombre a doublé en Libye, mais décline en Syrie et en Irak

AFP

Plus de combattants de l'EI en Libye, moins en Irak et Syrie

Plus de combattants de l'EI en Libye, moins en Irak et Syrie