mis à jour le

On vous le dit

Des ½ufs pourris contre le siège du FLN Insolite ! La cooptation de Amar Saadani à la tête du FLN n'irrite pas seulement les cadres du parti. Un groupe de jeunes, dont on ignore l'appartenance politique, a choisi de protester à sa manière contre cette «forfaiture». Ces jeunes ont fait le déplacement, mardi soir, au siège national de l'ex-parti unique à Hydra pour jeter des ½ufs pourris sur la façade de l'immeuble. L'initiative, selon un des participants à ce happening nocturne, vise à protester contre la récente intronisation de Amar Saadani à la tête du FLN. L'action a fait le buzz sur Internet. Plusieurs internautes l'ont commentée et ont dénoncé l'utilisation du sigle FLN à des fins personnelle. «Ce soir, je jette un ½uf contre ceux qui ont réquisitionné le pays dans une gestion qui n'a ni queue ni tête par leur médiocrité légendaire», écrit un Internaute. Toyota rappelle 370 000 véhicules dans le monde Le premier constructeur automobile mondial, le japonais Toyota, a annoncé, jeudi, le rappel de 370 000 véhicules  dans le monde, pour des soucis possibles dans leur système hybride ou leur moteur. Le géant, basé à Nagoya (centre du Japon), a expliqué qu'une partie de ce rappel concernait quelque 200 000 véhicules hybrides (double motorisation à essence et électricité), en l'occurrence des modèles de luxe, Lexus RX (appelés Harrier au Japon) et 4x4 Highlander (Kluger au Japon). Lancer d'½uf sur un ministre tunisien: un caméraman et un artiste jugés Un artiste ayant jeté un ½uf sur un ministre tunisien et le cameraman ayant filmé la scène seront jugés jeudi et   encourent sept ans de prison, selon un des avocats dans cette affaire qui suscite des craintes pour la liberté d'expression. Les deux accusés, le cinéaste Nasreddine Shili et le vidéaste Mourad Meherzi, sont poursuivis pour «complot en vue de commettre une agression préméditée contre un fonctionnaire, diffamation, atteinte aux bonnes m½urs, outrage à autrui», a expliqué, à l'AFP, Me Ayoub Ghdemssi, expliquant que la peine maximale encourue est de sept ans de détention. Lors d'une cérémonie, le 16 août, à la mémoire d'un comédien décédé, le cinéaste a lancé un ½uf sur le ministre de la Culture, Mehdi Mabrouk, une scène en partie filmée par le cameraman du site d'information Astrolab TV.  Le cameraman, également secrétaire adjoint du Syndicat des techniciens cinématographiques, a été arrêté deux jours plus tard et est depuis en détention. M. Shili a été, pour sa part, placé en détention le 21 août.