mis à jour le

Amar Saadani annule une

Amar Saadani et la nouvelle direction du FLN passent à la vitesse supérieure pour tenter de revoir toutes les décisions prises par Abderrahmane Belayat et son bureau politique. Moins d'une semaine après sa cooptation à la tête du secrétariat général du parti, Amar Saadani a effectué déjà plusieurs sorties et il a pris plusieurs  décisions. La dernière en date est celle relative à l'organisation d'une élection pour désigner les représentants de l'ex-parti unique à l'APN. Ainsi, les membres désignés par Abderrahmane Belayat, en août dernier, seront contraints de repasser par les urnes pour espérer gagner un siège au sein des différentes instances de l'Assemblée. L'élection de ces nouveaux représentants aura lieu, selon un communiqué du groupe parlementaire du FLN rendu public hier, le 10 septembre. Outre l'APN, Amar Saadani a réuni, hier, les secrétaires des mouhafadhas qu'il a exhortés à «fédérer les bases militantes du parti et à éviter l'exclusion». Sachant qu'il est sur un siège éjectable, Amar Saadani tente de séduire même ses nombreux adversaires, dont Abderrahmane Belayat. Dans une allocution prononcée devant les mouhafedhs du parti, il insiste sur «la nécessité de promouvoir la politique de réconciliation et de concorde entre tous les militants du parti», admettant que «le différend survenu entre les dirigeants du FLN a eu un impact sur les bases militantes durant les derniers mois». «Je veillerai personnellement à proscrire la politique de division, de vengeance et d'exclusion», annonce-t-il, affirmant qu'il est en contact avec Abderrahmane Belayat. Selon lui, le FLN «ne se limite pas au poste de secrétaire général ou à un bureau politique, mais s'étend à toutes les bases militantes». Interrogé par les journalistes sur la maladie du président de l'APN, Amar Saadani refuse de parler de vacance à la présidence de la Chambre basse du Parlement. «Une fois rétabli, Ould Khelifa va reprendre ses fonctions. En attendant, ses vice-présidents sont là pour assumer leur mission», affirme-t-il.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien