mis à jour le

Benjamin Andriamparany et Hery Rajaonarimampianina - Des candidats qui se disent d'ouverture et rassembleur

Le candidat à la présidentielle, Benjamin Andriamparany Radavidson est sorti de son silence. Il a dénoncé l'instrumentalisation abusive de l'appareil d'État par certains candidats et par ceux qui gravitent autour du pouvoir. Il a appelé les instances qui veillent au bon déroulement du processus électoral, en l'occurrence la Cenit et la Cour électorale spéciale, à prendre leurs responsabilités devant de tels comportements qui transgressent les lois. Il a choisi cette opportunité pour regretter que les (...) - Politique