mis à jour le

Togo : la reconstruction des marchés de Lomé et de Kara prévue au 9 septembre

La reconstruction des marchés de Lomé et de Kara, ravagés pas de graves incendies les 9 et 12 janviers dernier, reprendront à la mi-septembre, selon une annonce officielle. Les enquêtes judiciaires, dont les "pistes criminelles" sont privilégiés, sont toujours en cours. "Les travaux de démolition des bâtiments ravagés par les incendies des 09 et 12 janvier 2013 démarrent à partir du 09 septembre 2013", ont indiqué les ministres de la Protection civile, de l'Administration territoriale et des Travaux publics. Ils invitent "tous les usagers de ces marchés à respecter scrupuleusement les dispositifs de sécurité mis en place. De même, les boutiques et les magasins riverains qui s'ouvrent directement sur ces bâtiments devront rester fermés jusqu'à la fin des travaux."

Togo

AFP

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

AFP

Les manifestations s'achèvent sous tension au Togo

Les manifestations s'achèvent sous tension au Togo

AFP

Le Togo frappe

Le Togo frappe

reconstruction

AFP

Hollande en visite express

Hollande en visite express

AFP

Nigeria: la reconstruction du lycée d'où 200 jeunes filles ont été enlevées a commencé

Nigeria: la reconstruction du lycée d'où 200 jeunes filles ont été enlevées a commencé

AFP

Ebola: la reconstruction des systèmes de santé coûtera des millions de dollars

Ebola: la reconstruction des systèmes de santé coûtera des millions de dollars

marches

AFP

Nigeria: marches et prières pour le 4e anniversaire de l'enlèvement de lycéennes

Nigeria: marches et prières pour le 4e anniversaire de l'enlèvement de lycéennes

AFP

Marches anti-Kabila en RDC : Indignation après le "meurtre" d'un activiste

Marches anti-Kabila en RDC : Indignation après le "meurtre" d'un activiste

AFP

Marches anti-Kabila en RDC : Indignation après le "meurtre" d'un activiste

Marches anti-Kabila en RDC : Indignation après le "meurtre" d'un activiste