mis à jour le

Obésité : la piste de la flore intestinale se précise

Les personnes obèses ayant un déficit de certaines bactéries intestinales ont un risque accru de développer des maladies liées à leur état (diabète, cholestérol, problèmes cardiovasculaires), une découverte qui relance l'espoir d'une prévention plus efficace.

Medi1 Radio

Ses derniers articles: Algérie: l'ex-chef de la diplomatie  Situation au Mali: le président mauritanien s'entretient avec le Haut représentant de l'UA pour le Mali et le Sahel  Message du président tunisien 

obésité

Santé

L'Egypte est le pays le plus touché par l'obésité en Afrique

L'Egypte est le pays le plus touché par l'obésité en Afrique

Santé

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

Pauvreté

En Afrique, l'insécurité alimentaire mène aussi à l'obésité

En Afrique, l'insécurité alimentaire mène aussi à l'obésité

flore

Le Temps

Littérature : Flore Hazoumé raconte sa mère (Le Temps)

Littérature : Flore Hazoumé raconte sa mère (Le Temps)

Nadia Akari

Braconnage : Cinq ONGs dénoncent les graves atteintes à la faune et la flore du Sahara

Braconnage : Cinq ONGs dénoncent les graves atteintes à la faune et la flore du Sahara