mis à jour le

Dépôt d’un préavis de grève

Le syndicat d'ArcelorMittal Annaba a déposé, hier, un préavis de grève à la direction générale de l'entreprise et de l'inspection générale du travail de la wilaya de Annaba, avons-nous appris de sources syndicales. Cette décision a été prise à l'issue d'un vote à bulletins secrets organisé, hier, au siège du syndicat d'entreprise, où la majorité des travailleurs ont opté pour la grève. Parallèlement, la direction générale a soumis au syndicat «une nouvelle proposition portant sur l'augmentation de 7% à 16% du salaire de base, dont 10% prendront effet à partir d'août 2013. Les 6% restants seront scindés en deux fois, soit 3% en août 2014 et 3% en août 2015», révèle une source proche de la direction générale. Cette proposition est conditionnée par l'engagement du syndicat à respecter une trêve sociale de trois années. Le représentant des travailleurs a refusé cette option, préférant durcir le conflit. Les sidérurgistes revendiquent une augmentation de 30% du salaire de base et la réintégration des onze travailleurs licenciés par la direction générale lors d'un conflit précédent conduit par l'ex-secrétaire général et député indépendant, Aïssa Menadi, dont l'actuel SG du syndicat est un de ses fidèles.  

dépôt

AFP

Dépôt des candidatures pour les élections au Zimbabwe

Dépôt des candidatures pour les élections au Zimbabwe

AFP

Bois tropicaux: dépôt de bilan du groupe Rougier, très implanté en Afrique

Bois tropicaux: dépôt de bilan du groupe Rougier, très implanté en Afrique

AFP

Libye: au moins 29 morts dans l'explosion d'un dépôt d'armes

Libye: au moins 29 morts dans l'explosion d'un dépôt d'armes

grève

AFP

Algérie: les médecins "résidents" en grève dénoncent le "silence radio" du gouvernement

Algérie: les médecins "résidents" en grève dénoncent le "silence radio" du gouvernement

AFP

Tchad: avocats, notaires et huissiers poursuivent leur grève

Tchad: avocats, notaires et huissiers poursuivent leur grève

AFP

Nigeria: les travailleurs de la santé mettent fin

Nigeria: les travailleurs de la santé mettent fin