mis à jour le

L’incroyable boulette qui prive Mbaye Niang de C1

Mbaye Niang ne pourra participer au premier tour de la Ligue des champions, en raison d'une erreur administrative commise par un dirigeant de l'AC Milan.

Le FC Nantes n'a pas le monopole des erreurs administratives qui coûtent cher. L'AC Milan en a fait la démonstration ce mardi. Les Rossoneri ne pourront pas aligner Mbaye Niang en Ligue des champions cette saison, au moins lors de la première phase de la compétition. La raison ? Umberto Gandini, directeur de l'organisation AC Milan, n'a pas inscrit le joueur sur la liste définitive de 25 noms que chaque club doit transmettre à l'UEFA, avant le début de la C1. "Il assume la responsabilité de cette erreur, ayant oublié que la réglementation de l'UEFA permettait l'inclusion sur la liste B de joueurs nés après le 1er janvier 1992 et ayant joué au moins deux saisons au club entre 15 et 21 ans", a indiqué l'AC Milan dans un communiqué, alors que Stephan El Shaarawy, par exemple, est inscrit sur la liste A.

Toujours dans ce communiqué, il est indiqué qu'"Umberto Gandini regrette cette erreur et s'excuse auprès de toutes les parties concernées et des fans milanais". Principale victime de cette affaire, Niang ne pourra pas aider ses coéquipiers à s'extirper du groupe H, où ils figurent avec le FC Barcelone, l'Ajax Amsterdam et le Celtic Glasgow. Titulaire lors de la première journée de Serie A contre l'Hellas Vérone (2-1), l'ancien Caennais avait participé à la campagne de l'AC Milan en C1 la saison passée. Il avait disputé les deux rencontres face au Barça en huitième de finale et avait été tout proche de faire basculer le match retour. Il avait touché le poteau de Victor Valdés et les Rossoneri avaient finalement été éliminés (2-0, 0-4). Le début de son histoire avec la Ligue des champions se révèle décidément bien compliqué.

Source Eurosport



Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye