mis à jour le

Comment Ceuta a failli remplacer Gibraltar comme forteresse anglaise<br>Par le Pr. Mohammed GERMOUNI

Ville fortifiée sur un rocher et occupation anglaise depuis 1704 en terre ibérique, Gibraltar constitue une réplique des présides occupés de Ceuta et de Melilla par l’Espagne en terre marocaine. Elle devint une importante base militaire et un entrepôt de l’Empire britannique contrôlant ainsi une  importante jonction de l’Atlantique et de la Méditerranée, puis de la route des Indes avec l’ouverture du canal de Suez.

Légende Image: 

Mohammed Germouni est docteur en économie et diplômé de l’Institut d’études politiques, section économique et financière de l’Université de Grenoble. Ancien  directeur de banque, puis haut fonctionnaire de l’administration centrale, Mohammed Germouni est professeur et invité par des universités étrangères

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

Ceuta

AFP

Espagne: un réseau lié à Al-Qaïda démantelé à Ceuta

Espagne: un réseau lié à Al-Qaïda démantelé à Ceuta

Actualités

Espagne : un réseau lié à Al-Qaïda démantelé à Ceuta

Espagne : un réseau lié à Al-Qaïda démantelé à Ceuta

Immigration

Ceuta, douce prison aux portes de l'Europe

Ceuta, douce prison aux portes de l'Europe

Gibraltar

LNT LNT

Boulif : Le Maroc veut relancer le mégaprojet du tunnel sous-marin de Gibraltar

Boulif : Le Maroc veut relancer le mégaprojet du tunnel sous-marin de Gibraltar

Lemag - MAP

ONU : Madrid bombardée par le chef du gouvernement de Gibraltar

ONU : Madrid bombardée par le chef du gouvernement de Gibraltar

Reuters

Enquête des inspecteurs européens sur la situation

Enquête des inspecteurs européens sur la situation

Mohammed

AFP

"Majesté, un selfie"! Quand "Momo" rencontre son roi Mohammed VI

"Majesté, un selfie"! Quand "Momo" rencontre son roi Mohammed VI

AFP

Attentats: Hollande remercie Mohammed VI pour l'"assistance efficace" du Maroc

Attentats: Hollande remercie Mohammed VI pour l'"assistance efficace" du Maroc

AFP

François Hollande et Mohammed VI tirent un trait sur la brouille entre Rabat et Paris

François Hollande et Mohammed VI tirent un trait sur la brouille entre Rabat et Paris