mis à jour le

Quels sont les produits alimentaires les plus importés en Algérie ?

Le rapport de conjoncture du secteur du commerce du premier semestre 2013 détaille les produits les plus importés catégorie par catégorie. Palmarès.

Alors que le gouvernement d'Algérie se fait fort de lutter contre la hausse des importations, un chiffre vient confirmer - une fois de plus - l'impuissance des politiques déployées jusqu'ici. Sur les six premiers mois de 2013, le marché national s'est caractérisé par une hausse de 18% des produits importés. 657 millions de plus qui portent l'addition à 5,049 milliards de dollars.

L'augmentation peut s'expliquer par le renchérissement de certains cours des produits alimentaires, agricoles et agroalimentaires. Sauf que les volumes d'importation ont aussi augmenté, signe que le marché ne peut être la seule raison de l'alourdissement de la facture alimentaire.

Sept produits représentent à eux seuls 78% de la facture de l'Algérie. Il s'agit des produits céréaliers, des sucres et sucreries, des légumes secs, des produits laitiers, des huiles alimentaires brutes, des cafés et thés, et des viandes. L'an dernier, ces produits représentaient 85% des importations.

Autre enseignement du rapport : si certaines marchandises nous coûtent désormais plus chère, d'autres voient leur coût diminuer. La note des produits céréaliers prend 7%, celle des sucres et sucreries 42%, quand celle des légumes secs s'envole de 64% ! Soit 237,87 millions de dollars de plus pour ces trois familles. A l'inverse, la facture des produits laitiers recule de 11%, celle des huiles alimentaires brutes de 2%, celle des viandes de 16%. Enfin, les importations de cafés et de thés s'effondrent : 21% de recul sur les six premiers mois de l'année.

The post Quels sont les produits alimentaires les plus importés en Algérie ? appeared first on Algérie Focus.

Algérie

AFP

Rajoy en visite en Algérie

Rajoy en visite en Algérie

AFP

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

AFP

Immigration: le ministre français de l'Intérieur en Algérie mercredi, puis au Niger

Immigration: le ministre français de l'Intérieur en Algérie mercredi, puis au Niger