mis à jour le

Ces volontaires qui sauvent des vies

Depuis environ trois ans, la commune de Ouagadougou, en collaboration avec des partenaires, a recours à des volontaires pour réguler la circulation. Ils sont, à peu près, 700 jeunes dés½uvrés à se trouver du travail temporairement, à travers cette initiative. Issaka Zaba fait partie de ces jeunes qui s'adonnent à cette activité du lundi au vendredi, à des heures précises, sur 78 carrefours de la ville. Il est environ 7 heures 50 minutes, un mardi du mois d'août 2013. Issaka Zaba, 33 ans, en (...) - Economie

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre