mis à jour le

Forum national de l’enseignement catholique : Redynamiser l’école catholique

C'est une promesse de passation de service qui se transforme résolument en réalité. Les professionnels  du secteur d'enseignement catholique au Mali sont en conclave depuis hier au grand séminaire Saint Augustin de Samaya, pour définir de nouvelles orientations stratégiques et opérationnelles pour l'enseignement catholique au Mali. La cérémonie d'ouverture a été présidée par  le ministre de l'Education, de l'Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Bocar Moussa Diarra.

 

 

Bocar Moussa Diarra, ministre de l’Education nationale

Depuis hier se tient un forum sur l'enseignement catholique au Mali, au grand séminaire Saint Augustin de Samaya. L'objectif est de faire découvrir l'identité de l'enseignement catholique et de créer les conditions préalables pour harmoniser les rapports entre les différents acteurs de l'école catholique au niveau national et local. Durant 3 jours, les participants vont travailler dans les ateliers afin d'identifier les causes des obstacles au bon fonctionnement de l'enseignement catholique, de proposer des solutions concrètes et de formuler des recommandations pour une nouvelle ère à l'école.

Le directeur national de l'enseignement catholique, Joseph Koundya Guindo, a souligné dans son intervention que le forum n'a pas la prétention de faire le diagnostic institutionnel et organisationnel du système éducatif malien, mais de définir de nouvelles orientations stratégiques et opérationnelles pour l'enseignement catholique. L'école catholique qui était choisie par la qualité du travail, les bons résultats aux examens et le sérieux des formateurs, est confrontée à de multiples défis à relever, a souligné le directeur national. Ce forum, selon lui, est un mécanisme  qui permettra  aux acteurs de mesurer le degré de conscience de leur mission vis-à-vis de l'enseignement catholique.

 

 

Le ministre de l'Education, de l'Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Bocar Moussa Diarra,    a apprécié l'initiative à sa juste valeur, avant de dire que le moment est propice pour tirer des leçons qui permettront d'améliorer le système public dans l'atteinte des objectifs. « Je vous invite, en raison de l'importance du forum, à une participation régulière,  active et de qualité. De vos échanges sortiront des recommandations qui vont aider à reconstruire l'école malienne en générale », a insisté le ministre de l'Education, de l'alphabétisation et de la Promotion des langues nationales. Il faut noter que le forum prendra fin le 5sept.embre.

Nabila Ibrahim Sogoba 

 

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

forum

AFP

RDC: Kabila au Kasaï pour un forum pour la paix

RDC: Kabila au Kasaï pour un forum pour la paix

AFP

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

AFP

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

national

AFP

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

AFP

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

AFP

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité