mis à jour le

Kosyam : Un mort, mille questions

Vendredi 30 août 2013. Jour de la remise au président du Faso du rapport d'étape circonstancié sur le processus d'opérationnalisation du Sénat. Les Burkinabè ont le regard et l'oreille tendus vers le palais de Kosyam. Dans le secret espoir de savoir à quel sort est désormais vouée la Haute Chambre, dont la mise en place cristallise, depuis, les mécontentements d'une partie de l'opinion publique nationale. Vaine espérance.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington