mis à jour le

Sénat : Blaise a dessiné le présent et le futur du Burkina

En séjour dans notre capitale depuis la semaine dernière, le journaliste  ivoirien  Bamba Alex Souleymane rachète la bagarre, comme on le dit chez nous, du Sénat ; avec la plume acérée qui a toujours été la sienne lorsqu'il s'agit de porter la contradiction à tous ceux qui s'opposent à Blaise Compaoré, «artisan du renouveau et du bonheur du Burkina Faso».

Dans la présente libre opinion que notre confrère de la lagune Ebrié nous a fait parvenir, tous les anti-Sénat en auront pour leur «animosité» contre le régime en place :

- les critiques des partis politiques ? «Une rhétorique populiste d'une opposition qui semble n'avoir pour projet de société que : "Blaise a trop duré au pouvoir"» ;

- la position de certaines communautés religieuses ? Un soutien aux «thèses professées par des fidèles contre la volonté des autres fidèles» ;

- la finalité de tout ça ? «Instaurer un climat malsain... contre un grand chef tolérant et éclairé».

Et «l'expert consultant en stratégie» d'exhorter les partisans du pouvoir «à ne pas laisser la bataille de l'opinion aux seuls anti-Sénat».

Pour celui qui fut conseiller de Guillaume Soro, puis d'Alassane Ouattara, «durer au pouvoir n'est ni une fatalité ni une tare».

Lisez plutôt.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

sénat

AFP

Sénat supprimé en Mauritanie

Sénat supprimé en Mauritanie

AFP

Les Mauritaniens se prononcent par référendum sur la suppression du Sénat

Les Mauritaniens se prononcent par référendum sur la suppression du Sénat

AFP

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

Burkina

AFP

Journaliste tué au Burkina : le frère de Compaoré arrêté en France

Journaliste tué au Burkina : le frère de Compaoré arrêté en France

AFP

Burkina : démission du ministre de la Culture "déçu"

Burkina : démission du ministre de la Culture "déçu"

AFP

Le Burkina commémore les 30 ans de l'assassinat de Thomas Sankara

Le Burkina commémore les 30 ans de l'assassinat de Thomas Sankara