mis à jour le

Township du Cap en Afrique du Sud, 12 juillet 2012.  REUTERS/Mike Hutchings
Township du Cap en Afrique du Sud, 12 juillet 2012. REUTERS/Mike Hutchings

Ces blancs qui tentent l'expérience des townships

Pour faire preuve d'empathie envers les Sud-Africains noirs, ils vont vivre dans les townships pauvres.

L'empathie au service du vivre-ensemble. C'est le pari de nombreux Sud-Africains qui décident de vivre quelque temps dans les townships, majoritairement habités par leurs compatriotes de couleur noire.

Julian et Ena Hewitt, accompagnés de leurs filles, ont déserté leur grande maison de quatre chambres avec piscine située dans une communauté fermée (gated community) pour une cabane sans électricité, un robinet d'eau communal et une latrine à fosse. Pendant un mois, ils ont vécu dans des conditions spartiates avec le revenu moyen d'une famille noire sud-africaine, environ 3.000 rands (189 euros). Il retrace leur expérience dans un blog.

Leur séjour dans un «nouveau pays», comme ils l'écrivent , a été salué comme une tentative courageuse pour franchir les clivages raciaux et attirer l'attention sur la dure cohabitation des riches et des pauvres en Afrique du Sud, retrace The Guardian. D'autres y voient au contraire la marque d'une perversité et d'un égoïsme: les riches veulent faire l'expérience de la pauvreté avant de retourner dans le confort.

«C'est tellement facile de vivre dans une bulle en Afrique du Sud et en particulier pour les classes aisées. Il est plus facile de construire des murs que de construire des ponts», témoigne la mère de famille, Ena. Grâce à l'empathie, d'après elle, un lien peut être créé entre ces deux face de la pièce sud-africaine.

Mais ce genre d'expérience a pris une telle dimension médiatique que les touristes sont souvent bien plus nombreux que les Sud-Africains à tenter l'aventure.Toutefois les caméras ne suffisent pas à régler les problèmes. Les habitants des townships (les vrais) attendent une action politique.

Lu sur The Guardian

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

townships

AFP

Drogues: le nyaope, nouveau fléau des townships sud-africains

Drogues: le nyaope, nouveau fléau des townships sud-africains

AFP

En Afrique du Sud, un ministre de l'apartheid en quête de rédemption dans les townships

En Afrique du Sud, un ministre de l'apartheid en quête de rédemption dans les townships

AFP

Afrique du Sud: les townships se mettent au régime Banting

Afrique du Sud: les townships se mettent au régime Banting

misère

AFP

Niger: le noma, épouvantable maladie de la misère et de la malnutrition

Niger: le noma, épouvantable maladie de la misère et de la malnutrition

AFP

En Ethiopie, les réfugiés sud-soudanais survivent dans la misère

En Ethiopie, les réfugiés sud-soudanais survivent dans la misère

AFP

En Ethiopie, les réfugiés sud-soudanais survivent dans la misère

En Ethiopie, les réfugiés sud-soudanais survivent dans la misère

pauvreté

AFP

São Tome: le président appelle

São Tome: le président appelle

Niger

Quand la ruée vers l'or devient le seul horizon de la jeunesse du Sahel

Quand la ruée vers l'or devient le seul horizon de la jeunesse du Sahel

AFP

RDC: après les plantations Unilever, un rêve contre la pauvreté

RDC: après les plantations Unilever, un rêve contre la pauvreté