mis à jour le

Temple de Fiela à Aswan, 25 avril 2009 / REUTERS
Temple de Fiela à Aswan, 25 avril 2009 / REUTERS

Les origines de l'Egypte antique remises en question

Une nouvelle étude archéologique bouleverse la chronologie de l'empire égyptien admise jusqu’à maintenant.

Quand l’Egypte s’est-elle transformée en Etat unifié, dirigé par un roi? Une équipe de scientifiques britanniques a établi une nouvelle chronologie, qui bouleverse la datation admise auparavant.

D’après une publication du Laboratoire de recherches archéologiques de l’université d’Oxford relayée par BBC News, le roi Hor-Aha, premier souverain de l’Egypte, serait arrivé au pouvoir aux alentours de 3100 avant Jésus-Christ après l’unification du pays par son père Narmer.

Les anciennes chronologies de la naissance de l’Egypte étaient basées sur des données brutes et peu précises, explique l’article. En l’absence de traces écrites, les scientifiques s’appuyaient sur l’évolution des artefacts découverts sur des lieux de sépulture. D’après le site, ces analyses estimaient vers – 4000 le début de la période pré-dynastique, au cours de laquelle des groupes se sont installés le long du Nil pour cultiver les terres.

Mais les nouvelles méthodes des archéologues d’Oxford, utilisant la datation par le carbone 14 et la reconstitution informatique, ont permis de prouver que cette période a commencé bien plus tard en réalité, entre – 3700 et – 3600, note BBC News.

La société aurait donc évolué très rapidement, des populations dispersées à la formation d’un Etat unifié et régi par une autorité unique. Selon le Dr Michael Dee, directeur des recherches interrogé par BBC News, cet «immense changement social» est unique dans l’Antiquité. «L’Etat d’Egypte a émergé très rapidement», en quelques siècles, alors qu’en Mésopotamie, les sociétés agricoles ont duré plusieurs milliers d’années avant d’aboutir à la création d’un Etat politique, souligne le chercheur.

Les nouvelles découvertes faites par l’équipe d’Oxford ont aussi permis de dater précisément le règne des sept souverains suivant celui de Hor-Aha, ajoute l’article. Lui, Djer, Djet, Queen Merneith, Den, Adjib, Sémerkhet et Qaâ  ont ainsi formé la première dynastie égyptienne, conclut le site.

Lu sur BBC News

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

antiquité

Insolite

La malédiction du pharaon: une statue qui bouge toute seule

La malédiction du pharaon: une statue qui bouge toute seule

histoire

AFP

CAN: Broos, la première histoire belge d'Afrique

CAN: Broos, la première histoire belge d'Afrique

Discrimination

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

JO 1960

Le jour où un Éthiopien a marché sur Rome et renversé le cours de l'histoire

Le jour où un Éthiopien a marché sur Rome et renversé le cours de l'histoire

dynastie

AFP

Présidentielle au Gabon: Ping

Présidentielle au Gabon: Ping

group promo consulting

Une marche « contre les dérives de la dynastie Faye-Sall », le 4 juin à Paris

Une marche « contre les dérives de la dynastie Faye-Sall », le 4 juin à Paris

Ahmed Bellasri avec agences

Taroudant: Le feu ravage une grande mosquée, vestige de la Dynastie Saadienne

Taroudant: Le feu ravage une grande mosquée, vestige de la Dynastie Saadienne