mis à jour le

L’imam de Drancy agressé en Tunisie

L'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, a été la cible d'une violente agression alors qu'il se dirigeait vers son hôtel à Gammarth, en Tunisie, en compagnie de son épouse et de deux de leurs enfants, dimanche 1er septembre au soir. Selon les propos rapportés par l'imam de Seine-Saint-Denis, l'agresseur l'aurait insulté puis traité de « sioniste» et de «collaborateur» avant de le mettre à terre d'un coup de poing dans le c½ur.

Cette agression physique n'est qu'une des facettes des virulentes critiques qui ont assailli Mr Chalghoumi ces derniers mois, en raison de sa position défavorable aux manifestations pro-palestiniennes et au port de la burqa, ainsi que de sa proximité avec la communauté juive.

Cet évènement malheureux semble porter les marques d'un visage bien familier, celui d'une intolérance au retentissement international et qui ne cesse de pousser notre humanité aux portes de ses bassesses les plus insoupçonnées.

 

 

Asmaa El Arabi

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Tunisie

AFP

Mondial-2018: la Tunisie "peut rivaliser avec l'Angleterre" selon Maaloul

Mondial-2018: la Tunisie "peut rivaliser avec l'Angleterre" selon Maaloul

AFP

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi