mis à jour le

Bokk Guis-Guis déplore la nomination d’un ministre de l’Intérieur politique

Le Comité directeur (CD) de a Convergence démocratique Bokk Guis-Guis (opposition) déplore la nomination d'un ministre de l'Intérieur membre de l'Alliance pour la République (APR, pouvoir) à la veille des élections locales, soulignant que le régime actuel l'avait ''toujours combattu''.

''Appréciant le changement de gouvernement, le CD déplore la nomination d'un ministre politicien membre de l'APR au département de l'intérieur, à la veille des élections locales, ce que le régime actuel a toujours combattu'', mentionne la coalition dirigée par l'ancien président du Sénat, Pape Diop, dans un communiqué reçu à l'APS.

Abdoulaye Daouda Diallo, membre de l'APR, ministre du Budget dans le dernier gouvernement, a été nommé lundi ministre de l'Intérieur dans l'équipe dirigée par Aminata Touré. Il remplace le général Pathé Seck.

Par ailleurs, dans son communiqué, le CD de Bokk Guis Guis ''émet de très sérieuses réserves sur les ruptures tant proclamées par le président Macky Sall notamment en matière de bonne gouvernance'' et fustige ''la prolifération des marchés de gré à gré (...)''.

Bokk Guis Guis s'est également ''indigné du laxisme du gouvernement devant la souffrance et la désolation des populations sinistrées'' et exige de l'Etat, ''la définition et la mise en ½uvre de solutions appropriées conformément à ses engagements''.

Dans le communiqué, le CD s'est en outre inquiété ''de l'ampleur de la déstructuration de notre tissu industriel avec la faillite avérée de 378 entreprises victimes d'une pression fiscale insoutenable et d'un climat des affaires délétère, situation dénoncée par l'ensemble des acteurs du secteur privé''.

Concernant l'Acte III de la décentralisation, le CD dit avoir ''pris acte à l'instar de tous les Sénégalais, de l'improvisation et du manque de concertation avec tous les acteurs politiques et de la société civile'', estimant que ''ce n'est donc pas étonnant que ce projet de réforme soit rejeté en bloc par les acteurs à la base''.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

nomination

AFP

Côte d'Ivoire: le PDCI salue la nomination d'un nouveau chef du parti au pouvoir

Côte d'Ivoire: le PDCI salue la nomination d'un nouveau chef du parti au pouvoir

AFP

Cameroun: nomination d'un comité de normalisation

Cameroun: nomination d'un comité de normalisation

AFP

Algérie: un ministre limogé trois jours après son nomination

Algérie: un ministre limogé trois jours après son nomination

ministre

AFP

Gabon: le ministre d'ouverture Ben Moubamba écarté

Gabon: le ministre d'ouverture Ben Moubamba écarté

AFP

Rwanda: Kagame choisit un inconnu comme Premier ministre

Rwanda: Kagame choisit un inconnu comme Premier ministre

AFP

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

politique

AFP

Libye: les kadhafistes peuvent être inclus dans le processus politique

Libye: les kadhafistes peuvent être inclus dans le processus politique

AFP

Côte d'Ivoire: turbulence sécuritaire ou instabilité politique croissante

Côte d'Ivoire: turbulence sécuritaire ou instabilité politique croissante

AFP

Le Togo, une exception

Le Togo, une exception