mis à jour le

Louafa

Points: 
Malgré le discours royal, pour l'instant rien de concret
Abandon scolaire, langues étrangères, préscolaire,... que des chantiers

Le ministre de l’Education nationale Mohamed Louafa assurera-t-il son mandat jusqu’au bout? Pour l’instant, rien ne permet de l’affirmer, il faudra attendre la formation du prochain gouvernement pour en être sûr. En tout cas, le fardeau de l’Education nationale est lourd. La rentrée des classes prévue le 11 septembre pour le primaire et le 12 pour le secondaire s’avère cruciale, car elle intervient à moins d’un mois du discours du Roi du 20 août.

Légende Image: 

Au lieu d’envoyer leurs filles dans des écoles éloignées, non raccordées à l’électricité et non équipées en sanitaire, les parents préfèrent les garder à la maison. Ces dernières années le nombre de filles inscrites en première année du primaire à la campagne ne cesse de baisser, passant de 158.440 en 2008 à 143.197 en 2013. Le plan d’urgence n’a pas inversé la tendance. Un phénomène inquiétant

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

rentrée

AFP

Swaziland: rentrée scolaire exclusivement  chrétienne

Swaziland: rentrée scolaire exclusivement chrétienne

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire

AFP

Gabon: la rentrée scolaire prise en otage par les tensions post-électorales

Gabon: la rentrée scolaire prise en otage par les tensions post-électorales