mis à jour le

IBK au Togo et au Niger : DE RECONNAISSANCE ET D’AMITIE

C'est par Niamey que  le nouveau président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a achevé la tournée sous-régionale qui l'avait auparavant conduit à Abidjan, Ouagadougou et Kara au Togo. Il a été accueilli à l'aéroport International Diori Hamani par son homologue nigérien Mahamadou Issoufou.

Le président nigérien venait d'arriver quelques instants  plus tôt à Niamey, de retour à Paris où il a effectué une visite de travail. Ibrahim Boubacar Keïta a été chaleureusement salué au pied de la passerelle par son homologue nigérien. Il a été ensuite salué par le président de l'Assemblée nationale du Niger, le Premier ministre, les présidents des institutions de la République, et les membres du gouvernement.

Ibrahim Boubacar Keïta a exprimé ses vifs remerciements au président Issoufou Mahamadou, pour le rôle combien important joué par  le Niger dans le règlement de notre crise.

Il est arrivé à Niamey en provenance du Togo. Dans ce pays, le nouveau chef de l'Etat s’est entretenu en tête-à-tête avec le président togolais Faure Gnassingbé à Kara. Au cours de son séjour, il a visité le château présidentiel construit par Eyadema, le père et prédécesseur de l'actuel président togolais et s’est rendu sur le caveau familial pour y déposer une gerbe de fleurs en hommage à celui qui a  dirigé le Togo pendant 38 ans. « Je suis venu rendre hommage à un Africain qui avait le souci de l’Afrique. Je ne pouvais pas manquer de venir me recueillir sur la tombe de ce grand homme », a-t-il déclaré à la presse.

Arrivé samedi soir à l’aéroport international Niamtougou, situé près du village de Pya, fief de la famille Eyadema, à plus de 400 km au nord de Lomé, Ibrahim Boubacar Keïta avait déclaré être venu remercier le Togo pour son implication dans la résolution de la crise dont sort notre pays.

Le Togo « a participé aux forces déployées au Mali, ce qui nous a permis de tenir la tête hors de l’eau et de bouter hors de notre territoire ceux qui avaient le projet de l’asservir », a déclaré en substance Ibrahim Boubacar Keïta.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

Togo

AFP

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

AFP

CAN: le Togo impuissant face

CAN: le Togo impuissant face

AFP

CAN-2017: le Togo "abîmé moralement" par l'affaire Agassa, pas sûr de jouer

CAN-2017: le Togo "abîmé moralement" par l'affaire Agassa, pas sûr de jouer

Niger

AFP

Niger : Issoufou a rencontré les dirigeants des étudiants mécontents

Niger : Issoufou a rencontré les dirigeants des étudiants mécontents

AFP

L'Américain enlevé au Niger "probablement" aux mains du groupe jihadiste Mujao

L'Américain enlevé au Niger "probablement" aux mains du groupe jihadiste Mujao

AFP

Le Niger mobilisé pour retrouver l'humanitaire américain enlevé

Le Niger mobilisé pour retrouver l'humanitaire américain enlevé