mis à jour le

Le président Dioncounda Traoré

Le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré  était hier à Abidjan, où il a été reçu par  le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara.  Il s'est rendu dans la capitale économique ivoirienne à bord d'un avion des Nations unies.

Après le cérémonial d'accueil, Dioncounda Traoré s'est rendu à la Présidence ivoirienne, au quartier Plateau. Ici, les deux hommes ont eut un tête-tête avant de s'adresser à la presse.

« A travers ma personne, c'est la gratitude profonde du peuple malien que je viens apporter au président et au peuple frère ivoirien » a déclaré le président de la République par intérim. « Le Mali, c'est la Côte d'Ivoire et la Côte d'Ivoire c'est le Mali. Mes responsabilités m'ont amené à jouer un rôle digne dans la crise malienne », a de son côté déclaré Alassane Dramane Ouattara qui, en plus d'avoir coordonné les actions de la CEDEAO, en qualité de président de l'organisation sous-régionale, s'est personnellement investi à plusieurs niveaux pour aider notre pays à recouvrer son intégrité territoriale et à retrouver la voie de la démocratie.

Le deux présidents ont ensuite pris part à un déjeuner offert dans la grande salle de banquets de la Présidence ivoirienne. Le président Dioncounda Traoré a ensuite élevé son homologue ivoirien à la dignité de Grande croix de l'Ordre national du Mali. Une décoration  identique a été attribuée à Dioncounda Traoré par Alassane Ouattara.

«  Vos efforts ont payé. Le Mali revient parmi vous. Le Mali se remet débout fort des leçons apprises, fier de ce qu'il a pu réaliser. C'est un Mali reconnaissant qui m'envoie pour vous dire qu'il se souviendra toujours d'Alassane Ouattara, président en exercice de la CEDEAO, président de la Côte d'Ivoire. Il se souviendra toujours de cette main que vous lui avez tendue », a dit le président de la République par intérim.

Tout en remerciant le président Traoré, Alassane Dramane Ouattara a indiqué que la distinction honore le peuple ivoirien tout entier qui est profondément attaché aux valeurs de paix, d'amitié, de fraternité et de solidarité.
« Cette distinction est le témoignage de la reconnaissance pour le rôle que nous avons pu jouer dans la recherche de solutions à la grave crise qui a affecté votre pays, une crise sécuritaire, politique et humanitaire », a relevé le chef de l'Etat ivoirien.

« Tout ce que nous avons pu faire pour le Mali et ses institutions,  nous l'avons fait pour nous-mêmes, pour nos États et pour notre sécurité commune ainsi que pour l'amour pour le grand peuple du Mali. Nous l'avons fait aussi au nom de la CEDEAO, notre organisation commune qui était menacée dans ses valeurs de démocratie, de liberté et dans sa sécurité », a ajouté le président ivoirien.
Il a ensuite rendu hommage aux forces armées du Mali, du Tchad, de la France et de la CEDEAO, pour les sacrifices consentis dans la lutte contre le terrorisme. Leurs sacrifices ont permis de préserver la souveraineté du Mali et de tenir une élection présidentielle démocratique et transparente, crédible, dans la paix.

Revenant sur l'élection présidentielle, le chef de l'Etat ivoirien s'est réjoui du fait que « cette élection, symbole d'une démocratie dynamique », a enregistré la plus forte participation jamais connue dans  le pays. « Elle a abouti à l'élection de notre frère le président Ibrahim Boubacar Keïta, à qui incombe désormais la lourde responsabilité de pérenniser ce précieux héritage ».

Alassane Ouattara s'est dit « honoré de recevoir cette distinction des mains d'un « grand homme d'Etat »,  « un homme de courage, d'humilité et de persévérance, qui a su gérer une transition difficile au risque de sa vie ».

« Une mission commando avait été assignée au gouvernement conduit par le Premier ministre Diango Cissoko. Sous votre haute autorité, il  a fait preuve courage et de détermination. Votre sagesse et votre patriotisme ont permis de mener à bien cette transition complexe, car  vous avez à chaque instant mis le Mali au dessus de tout », a encore dit Alassane Ouattara.

A. DIARRA

Envoyé spécial

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

président

AFP

Gambie: l'UA condamne le revirement du président Jammeh

Gambie: l'UA condamne le revirement du président Jammeh

AFP

Le nouveau président ghanéen Nana Akufo-Addo, un avocat libéral et persévérant

Le nouveau président ghanéen Nana Akufo-Addo, un avocat libéral et persévérant

AFP

Gambie: le président sortant Jammeh rejette les résultats une semaine après

Gambie: le président sortant Jammeh rejette les résultats une semaine après

Traoré

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

AFP

Le conflit au Mali a renforcé les liens de Rokia Traoré avec son pays

Le conflit au Mali a renforcé les liens de Rokia Traoré avec son pays

Abidjan

AFP

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

AFP

Côte d'Ivoire: RFI interrompue depuis mardi

Côte d'Ivoire: RFI interrompue depuis mardi

AFP

Côte d'Ivoire: les patrons français

Côte d'Ivoire: les patrons français