mis à jour le

Paix et réconciliation : IFES ET CDR FONT CAUSE COMMUNE

Pour réussir un plaidoyer complexes, les deux structures ont choisi la persuasion par les images 

Après l'élection du président de la République, les institutions nationales et internationales s'activent pour le renforcement de la paix et de la réconciliation, des sujets qui figurent parmi les priorités du gouvernement. C'est ainsi que la Fondation américaine IFES (Fondation internationale pour les systèmes électoraux) a approché la Commission dialogue et réconciliation (CDR) pour l'élaboration et l'exécution d'un plaidoyer intitulé «Campagne paix et réconciliation nationale». Cette campagne, dont le lancement a eu lieu vendredi dernier à l'hôtel Radisson, a été réalisée par la CDR et son partenaire grâce au soutien financier et technique de l'Union européenne (UE) et du Programme des nations unies pour le développement (PNUD). Ces institutions ont commandé au réalisateur Hamidou Sampi la production d'un sketch et d'un magazine de 40 minutes que les téléspectatrices et téléspectateurs de l'ORTM et d'Africable pourront bientôt voir sur leurs petits écrans.

« La recherche de la paix et de la réconciliation semble être un terrain nouveau. Vous conviendrez cependant avec moi que la démocratie ne peut s'exercer valablement sans un climat de paix et de sécurité, en fait sans paix et sans sécurité rien de durable ne peut se réaliser », a expliqué Sidi Mohamed Diawara, chef de la mission de IFES au Mali. L'USAID (Agence américaine pour le développement international), bailleur de fond traditionnel de IFES, a bien cerné les enjeux énoncés plus haut. C'est pourquoi elle a inséré une composante « paix et réconciliation » dans le descriptif du programme qu'exécutent actuellement IFES, NDI et IRI. Ce volet a été compris et soutenu par l'UE qui a accepté de financer la campagne audiovisuelle d'éducation à la citoyenneté à travers le Programme d'appui au processus électoral (PAPEM).

Sidi Mohamed Diawara a souligné qu'IFES place ses interventions sous le signe d'une collaboration dans le vrai sens de ce terme. « Nous souhaitons concevoir nos actions en concertation avec les bénéficiaires de nos interventions et nous assurer que ce nous faisons répond à leurs besoins. C'est pourquoi, lorsque nous avons développé le concept de la vidéo sur la paix et la réconciliation, le partenaire idéal, ou naturel diront certains, était la Commission dialogue et réconciliation qui s'est aussitôt mise à notre disposition pour l'élaboration et la réalisation du projet.

« Notre mission est certes difficile, mais exaltante car il faut du temps, de l'abnégation et de la foi pour prôner la réconciliation nationale afin d'assurer le développement du pays », a souligné Mohamed Salia Sokona, président de la CDR. Il s'exprimait à l'occasion de la cérémonie de lancement de la « Campagne paix et réconciliation nationale », une initiative soutenue par IFES, l'Union européenne et le PNUD.

La cérémonie de lancement a été marquée par la projection du sketch et du magazine sur l'éducation à la citoyenneté. Le réalisateur de ces vidéos a donné la parole à d'éminentes personnalités, dont des religieux, des élus, des juristes, des déplacés du Nord et des enseignants. Dans leurs interventions, celles-ci ont insisté sur la nécessité pour le gouvernement et les populations de résoudre nos contradictions par le dialogue. Pour que notre pays aspire à une paix durable, elles ont, entre autres, recommandé la promotion de la justice pour tous et de nos valeurs traditionnelles et religieuses. Certains intervenants invitent les citoyens à la tolérance et à un examen de conscience.

B. M. SISSOKO

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

paix

AFP

Kenya: les appels

Kenya: les appels

AFP

Mozambique: rencontre entre le président et le chef de l'opposition pour la paix

Mozambique: rencontre entre le président et le chef de l'opposition pour la paix

AFP

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

réconciliation

AFP

Côte d'Ivoire: Soro, ex-chef rebelle, "demande pardon"

Côte d'Ivoire: Soro, ex-chef rebelle, "demande pardon"

AFP

Mali: les ex-rebelles rejoignent la conférence pour la réconciliation

Mali: les ex-rebelles rejoignent la conférence pour la réconciliation

AFP

Mali: ex-rebelles et opposants boycottent la conférence pour la réconciliation

Mali: ex-rebelles et opposants boycottent la conférence pour la réconciliation