mis à jour le

Mozambique : le gouvernement dit non

Le gouvernement mozambicain a rejeté ce lundi toute médiation étrangère dans ses négociations avec le principal parti de l'opposition. A ce jour la tension politique est à son maximum dans le pays, ce qui provoque des éclats de violence. Le parti de l'opposition Renamo avait souhaité l'intervention des médiateurs étrangers, considérant que les négociations avec le pouvoir du parti Frelimo n'aboutissaient à aucun résultat positif. Le Renamo menace de boycotter les élections municipales de cette année et la présidentielle prévue pour l'année prochaine, si les pourparlers ne leur donnent pas satisfaction.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mozambique

AFP

Un nouveau débris suspecté d'appartenir au vol MH370 retrouvé au Mozambique

Un nouveau débris suspecté d'appartenir au vol MH370 retrouvé au Mozambique

AFP

Sécheresse et guerre civile: le parc du Gorongosa menacé par les plaies du Mozambique

Sécheresse et guerre civile: le parc du Gorongosa menacé par les plaies du Mozambique

AFP

Emprunts cachés: le Mozambique blâme l'instabilité militaire

Emprunts cachés: le Mozambique blâme l'instabilité militaire

gouvernement

AFP

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

AFP

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

Médiation

AFP

Burkina: la médiation ouest-africaine accusée de précipitation

Burkina: la médiation ouest-africaine accusée de précipitation

AFP

Soudan du Sud: le chef des rebelles en appelle

Soudan du Sud: le chef des rebelles en appelle

AFP

Burundi: ICG s'alarme des "prémices de guerre" et appelle

Burundi: ICG s'alarme des "prémices de guerre" et appelle