mis à jour le

Dioncounda Traoré: ‘’Ouattara a fait de la tragédie malienne son combat personnel’’

Mardi 3 septembre 2013. Abidjan.  Président par intérim , Dioncounda Traoré  reçu par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara

Le Président par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, a déclaré, mardi, à Abidjan où il est venu exprimer la « profonde gratitude du peuple malien au Président Ouattara » que le Chef de l'Etat ivoirien, ''a fait de la tragédie malienne son combat personnel''.

 

Accueilli en milieu de matinée à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan, par son homologue ivoirien, le président intérimaire malien, Dioncounda Traoré et le Président ivoirien, Alassane Ouattara, par ailleurs, Président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont eu un tête-à-tête au palais présidentiel du Plateau.

 

'’Le Mali vient de traverser des moments difficiles. Nous sommes au bout du tunnel car nous avons organisé des élections transparentes qui ont été possibles grâces à vous en tant que Président de la Cedeao et en tant que Président d’un pays frère et ami », s’est-il adressé à M. Ouattara.

 
'’Vous avez fait de la tragédie malienne un combat personnel », a ajouté Dioncounda Traoré en soulignant que la chance du Mali a été qu’Alassane Ouattara '’se trouvait au bon endroit et au bon moment ».

 

'’A travers ma personne, c’est la gratitude profonde du peuple malien que je viens apporter au Président et au peuple frère ivoirien », a conclu M. Traoré.

 

Pour le Chef de l’Etat ivoirien, les deux pays ne forment qu’un seul. '’Le Mali, c’est la Côte d’Ivoire et la Côte d’Ivoire c’est le Mali. Mes responsabilités m’ont amené à jouer un rôle digne dans la crise malienne » a répondu M. Ouattara.

 

Le président intérimaire malien, regagnera Bamako, en début de soirée par un vol des Nations-Unies, après une cérémonie de décoration de M. Ouattara pour ses efforts dans le processus de sortie de crise au Mali.

 

M. Traoré a été investi président par intérim en avril 2012, après le coup d’Etat mené par le Capitaine Amadou Aya Sanogo (aujourd’hui promu général de corps d’Armée) qui, a renversé, le 22 mars de la même année, le régime du président Amadou Toumani Touré dit  »ATT ».

 

Ibrahim Boubacar Keïta dit '’IBK », élu au second tour de l’élection présidentielle du 11 août dernier avec 77,6 % des voix, va prêter serment mercredi devant la Cour suprême du Mali au Centre international de conférence de Bamako (CICB).

 

L’audience solennelle à laquelle assisteront des personnalités et ambassadeurs accrédités à Bamako, sera précédée au palais présidentiel malien de Koulouba par une cérémonie de passation de service entre le président intérimaire Dioncounda Traoré et le nouveau président élu.

 

C’est le 19 septembre prochain que la boucle de l’investiture sera bouclée avec une manifestation '’grandiose » à laquelle ont été invités une quarantaine de souverains et de Chefs d’Etat, dont le président français François Hollande.

 

'’IBK »a déjà sillonné la semaine dernière, trois pays africains notamment le Tchad, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso où il est allé dire '’merci » et traduire la '’reconnaissance » du peuple malien respectivement aux présidents Idriss Déby Itno, Alassane Ouattara et Blaise Compaoré.

 

MC/hs/ls/APA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

combat

AFP

Bénin: le combat des maternités contre la transmission du sida aux bébés

Bénin: le combat des maternités contre la transmission du sida aux bébés

AFP

Gabon: nouveau code pour que les journaux ne soient plus des outils "de combat politique"

Gabon: nouveau code pour que les journaux ne soient plus des outils "de combat politique"

AFP

Boko Haram: son leader promet d'intensifier le combat jihadiste

Boko Haram: son leader promet d'intensifier le combat jihadiste