mis à jour le

Les opposants

Des militants opposés au président de la LADDH, Noureddine Benissad, ont décidé de préparer un congrès dans un délai n'excédant pas deux mois, a indiqué un communiqué rendu public avant-hier. «Une commission de préparation du congrès a été désignée pour coordonner les actions d'élection de représentants», lit-on dans le même communiqué. Par ailleurs, les initiateurs de cette action ont décidé de «lancer une pétition qui sera proposée aux militants pour retirer la confiance à l'actuel président de la LADDH». Les signataires de ce texte ont participé, vendredi dernier, à une réunion organisée à la Maison des syndicats, à Alger. Ils réitèrent leurs revendications : «La passation de consignes entre l'ancienne et l'actuelle direction, et le bilan financier sont exigés de tous sans aucune exception», précisent-ils. Les membres présents ont également adopté, selon le même communiqué, «le texte qui sera envoyé aux donateurs et bailleurs de fonds, au niveau national et international, pour demander des informations sur le bilan financier». Les participants à cette rencontre sont des membres du comité directeur de la ligue, du conseil national, ou présidents de différentes sections, dont celles de Médéa, Alger, Laghouat, Tipasa, Oran, Tizi Ouzou, Skikda, Ghardaïa, Djelfa, Tiaret, Chlef, Boumerdès, Sidi Bel Abbès et Mascara. Par ailleurs, la section d'Alger a tenu son assemblée générale, jeudi dernier, pour discuter de la crise de la LADDH, ainsi que de la question de la tenue de son congrès. «Les participants ont adopté une résolution contenant un appel aux militants de la LADDH pour réfléchir à la tenue d'un congrès apportant des amendements nécessaires aux statuts de l'association, dans le but d'aller vers plus de démocratie et pour la conformité avec la loi 12-06», est-il écrit dans un communiqué rendu public hier. De son côté, l'ex-secrétaire général de la LADDH, Abdelmoumen Khelil, affirme que «les questions qui concernent notre association doivent être discutées et réglées au sein des instances légitimes, notamment le conseil national, dont la réunion sera convoquée par le président dans les meilleurs délais».

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

congrès

Politique

Burkina: un congrès tendu pour le parti au pouvoir

Burkina: un congrès tendu pour le parti au pouvoir

AFP

Tunisie: le syndicat UGTT en congrès pour renouveler sa direction

Tunisie: le syndicat UGTT en congrès pour renouveler sa direction

AFP

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays